Attention : pandémie – La maladie du Bonheur

Attention !
Une nouvelle pandémie est en train de se propager à une allure vertigineuse.
L’OMB (Organisation Mondiale du Bien-être), prévoit que des milliards de personnes seront contaminées dans les 10 ans à venir.

Voici les symptômes de cette maladie :
1. Tendance à se laisser guider par son intuition personnelle plutôt que d’agir sous la pression des peurs, idées reçues et conditionnements du passé;
2. Manque total d’intérêt pour juger les autres, se juger soi-même et s’intéresser à tout ce qui engendre des conflits;
3. Perte complète de la capacité à se faire du souci (cela représente l’un des symptômes les plus graves);
4. Plaisir constant d’apprécier les choses et les êtres tels qu’ils sont, ce qui entraîne une disparition de l’habitude de vouloir changer les autres;
5. Désir intense de se transformer soi-même pour développer ses potentiels de santé, de créativité et d’amour ;
6. Attaques répétées de sourire, ce sourire qui dit « merci » et donne un sentiment d’unité et d’harmonie avec tout ce qui vit ;
7. Ouverture sans cesse croissante à l’esprit d’enfance, à la simplicité, au rire et à la gaieté.

Si vous voulez continuer à vivre dans la peur, les conflits, la maladie et le conformisme, évitez tout contact avec les personnes présentant ces symptômes. Cette maladie est extrêmement contagieuse. Si vous présentez déjà des symptômes, sachez que votre état est probablement irréversible.

Texte original du Dr Schaller. Editions du Soleil.

Publicités

Chaque enfant apprend par l’exemple

Chaque enfant apprend par l’exemple

S’il vit entouré de critiques, il apprend à blâmer
S’il vit entouré d’hostilité, il apprend à être agressif
S’il vit entouré de moqueries, il apprend à être timide
S’il vit entouré de honte, il apprend à se sentir coupable
S’il vit entouré de tolérance, il apprend à être patient
S’il vit entouré d’encouragements, il apprend à agir
S’il vit entouré d’éloges, il apprend à faire des compliments
S’il vit entouré de probité, il apprend à être juste
S’il vit entouré de sécurité, il apprend à faire confiance
S’il vit entouré d’approbation, il apprend à s’accepter
S’il vit entouré d’amitié il apprend à aimer la vie

Aimer c’est…

Aimer c’est…

Aimer, c’est faire les cents pas après minuit, essayant d’apaiser tes pleurs par des berceuses, alors que tout mon être réclame le repos.

Aimer, c’est le dessin d’un géant écarlate sans bras et avec un seul œil, sous lequel on lit ces mots inoubliables, écrits d’une main tremblante:  »Ma maman est formidable ».

Aimer, c’est lire la même histoire six soirs de suite, sans sauter un seul détail.

Aimer, c’est le dernier bonbon collant dans le sac en plastique légèrement léché et saupoudrée de sable et de poils de chien, mais que tu n’as pas mangé, parce que tu avais décidé de le garder pour moi.

Aimer, c’est la tasse de thé tiède et le biscuit mouillé placés avec tendresse à six heures du matin près de mon lit, pour que je n’aie pas à me lever le jour de mon anniversaire.

Aimer, c’est choisir de dire  »non », même si tout le monde le fait.

Aimer, c’est mettre chemise et cravate pour le mariage de ton cousin, parce que nous te l’avons demandé.

Aimer, c’est te laisser partir, la gorge serrée, une prière au fond du cœur et un sourire aux lèvres, tandis que tu franchis la porte pour faire ton entrée dans le monde.

Les leçons de la vie

Un corps t’a été donné. Tu peux l’aimer ou le détester, mais ce sera le tien pour toute la durée de cette vie.
Tu suivras des cours.
Tu as été inscrit à une université que l’on nomme la vie.
Chaque jour, dans cette université, tu auras l’occasion d’apprendre quelque chose. Tu peux aimer ces cours ou pensez qu’ils sont stupides ou arbitraires.
Il n’y a pas de fautes,  seulement des cours. La croissance est un processus d’essai et erreur. Les expériences « ratées » en font tout autant partie que celle qui sont « réussies ».
Un cours sera répété jusqu’à ce que tu le comprennes. Il te sera présenté sous diverses formes, jusqu’à ce que tu l’intègres. Quand tu l’auras appris, tu pourras passer au cours suivant.
Ces cours ne s’arrêtent jamais.
Apprendre des leçons ne finit jamais. Il n’y a pas de partie de «Vie» qui ne contienne de leçon. Si tu es en vie, il y a des leçons à apprendre, des cours à suivre.
« Ailleurs » n’est pas meilleur qu’ « ici ». Quand ton « ailleurs » est devenu « ici », tu obtiens à nouveau un autre « ailleurs » qui a son tour te semblera meilleur qu’ « ici ».
Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même. Quand tu  aimes ou détestes quelque chose chez autrui c’est parce que ce quelque chose reflète une chose que tu aimes ou que tu détestes en toi.
Ce que tu fais de ta « Vie » dépend de toi. Tu as tous les outils, toutes les ressources dont tu as besoin. Ce que tu en fais dépend de toi.
Le choix t’appartient.
Tes réponses sont en toi.
Les réponses aux questions de la « Vie » sont en toi. Tout ce qu’il te faut, c’est regarder, écouter et faire confiance.

Et tu apprendras des leçons de la vie…

 

2011 sera une bonne année

Si en 2011,

Vous pouvez oublier

Les chiffres (âge, poids, taille)

Pour ne les confier qu’à votre médecin.

Si vous pouvez continuer à vous instruire

Et donc laisser Alzheimer et cie à la porte.

Si vous pouvez rire pleinement, surtout de vous-même

Mais aussi pleurer quand l’heure viendra.

Si vous pouvez faire de chaque jour une opportunité

Et ne regarder vos souvenirs que comme une aide pour le futur

Effacer les gris de votre vie et n’allumer que les couleurs intérieures

Si vous pouvez penser que vous êtes la seule personne qui vous accompagne toute votre vie

Et que votre principal capital est votre santé et votre famille

Mais si vous pouvez aussi quitter votre clocher pour visiter d’autres villes ou d’autres pays

Sans oublier de dire « Je t’aime »sans compter à ceux que vous aimez

Si enfin vous voyez le soleil non comme une tache jaune mais chaque tache jaune comme un soleil

Alors sans aucun doute

2011 sera une Bonne Année !

 

Aujourd’hui est à toi

Aujourd’hui est à toi

La chose la plus précieuse,
que tu possèdes au monde est aujourd’hui.
Aujourd’hui, tu peux être heureux.
La plupart de nos misères sont des restes d’hier,
ou des soupçons empruntés à demain.
Tous tes hiers, il les a repris.
Tous tes demains sont entre ses mains.
Aujourd’hui est à toi.
Prends-en les joies et sois heureux.
Prends-en les peines et sois toi.
Décide aujourd’hui même,
de jouir de ton travail comme de tes loisirs.

Aujourd’hui est à toi:
Vis-le,
Emplis-le,
Chante-le,
De sorte que, toujours, tu puisses dire:
J’AI AIMÉ MES AUJOURD’HUIS