Lettre que Vincent, ado atteint de TDA/H a écrite à ses parents.

Lettre que Vincent, ado atteint de TDA/H a écrite à ses parents.

Y’a une question que je me demande avant de me coucher le soir …
Savent-ils au moins qui je suis ?
Pourquoi me regardent-ils d’une drôle de manière ?
Pourquoi ne me regardent-ils même pas du tout ?
Pourquoi je semble étranger à leurs yeux ?
Pourquoi me fait-on porter le blâme chaque fois que quelque chose va de travers ?
Savent-ils vraiment qui je suis ?
Pourtant, je les connais depuis longtemps …

J’habite avec eux, sous le même toit, depuis des lunes déjà …
Aussi loin que je puisse me souvenir, je suis leur frère, leur fils …
Pourquoi me traitent-ils différemment des autres ?
Pourquoi ?
Ai-je fait quelque chose de mal ?
Quelque chose qui les auraient dérangé ?

Ces temps-ci, je n’existe pour eux que dans les moments où ils ont besoin de moi …
Des trucs, des astuces, j’en ai à revendre …
Des idées, j’en oublie tellement j’en ai …
Mais j’ai toujours été mis à part, donc je me suis retiré tranquillement…
Tranquillement mais sûrement …

J’ai commencé à me taire sur mes idées personnelles, de peur de me faire écraser …
De peur aussi de déplaire, sûrement …
Si vous trouvez que je ne parle pas beaucoup, que je ne suis pas souvent là …
Si c’est le cas, vous venez à peine de vous ouvrir les yeux …

J’ai toujours été comme je suis maintenant, seulement, vous ne me voyiez pas …
Maintenant que vous commencez à me voir, il est trop tard pour comprendre …
J’ai vieilli, j’ai grandi en maturité, j’ai changé …

Maintenant, j’ai trouvé une personne qui m’aime pour ce que je suis …
Cette personne m’aime parce qu’elle s’est ouvert les yeux au bon moment pour me dire :
 » Je t’aime comme tu es, comme tu l’as toujours été …  »
Cette personne, je ne la force pas à m’aimer, elle m’aime de cœur …
J’ai trouvé en elle tout ce que j’ai toujours voulu retrouver chez une personne …
Elle me fait confiance, elle me comprends, elle me complimente …
Même si ce n’est souvent pas beaucoup, j’apprécie qu’on me parle de ce que je fais de bien …
Pas seulement de ce que je fais de mal …

On ne me dit pas que ce que je fais c’est bien …
On ne s’informe pas sur ce que j’aime, sur ce que je fais …
On se ferme les yeux en se disant qu’elle sait ce qu’elle fait …
Je suis à une période difficile de ma vie …
Je me demande sans cesse si je fais les bons choix …
Pour ça, vous ne m’aidez pas non plus …
J’ai besoin de vous autant que j’avais besoin de vous avant …

Cette lettre, je l’écrit pour mon frère et mon père …
Le frère qui fait tout, mais qui reçoit en échange …
Là est la différence avec moi …
Ce que je fais, on en entend jamais parler …
Lui, il lève le petit doigt et tout le monde le suit …
Simple exemple, c’est un sportif …
Je l’ai déjà été moi aussi, il y a longtemps …
J’ai lâché par manque d’intérêt …
On ne venait jamais me voir jouer, lui on s’en voulait de manquer un de ses matchs …

Aujourd’hui, il est dans l’élite de sa discipline …
Moi je me retrouve derrière un bureau et je travaille dans l’ombre …
Je travaille pour que des jeunes comme lui puissent pratiquer le sport qu’ils veulent …

En finale de mon texte, j’aimerais lancer un message à ces deux personnes …
Je me nomme David, j’habite à la même adresse que vous …
Je suis votre frère …
Je suis votre fils …
J’ai besoin de vous …
Besoin de votre soutien, de votre encouragement, de votre support moral …
De vos paroles quand je suis dans le besoin …
Besoin de votre amour …

…parce que je vous aime.

Vincent

Publicités

2 réflexions sur “Lettre que Vincent, ado atteint de TDA/H a écrite à ses parents.

  1. MERCI ! J’ai ressentis chacun de vos mots. Car, d’une certaine manière, je l’ai vécu trop souvent.. !

    j’en ai les larmes aux yeux.. Car, j’ai transposé plusieurs de vos expériences dans les miennent.. !

    Il faut avoir du courage, pour être différent. Je souffre de dyslexie, par la bande aussi TDA/H, et j’ai vue souvent le regard de l’incompris dans les yeux des autres.

    Je ne peux vous dire CONTINUER et n’oublier pas, il y a quelque par sur terre, un homme qui marche sur terre qui l’espace d’un instant vous DIT et REDIT CONTINER. Vous n’êtes pas seul !

  2. un très beau texte , je croirais entendre mon fils de 15 ans , je l ‘aime de tout mon cœur mais lui est dans son monde et on a du mal à y rentrer pourtant on fait des efforts !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s