Comment encadrer son enfant lors des devoirs?

Comment encadrer son enfant lors des devoirs?

Pas toujours évident, le temps des devoirs et des leçons! Comment épauler notre enfant sans nuire à son autonomie?

Par Nathalie Vallerand

Routine et aide
Établir une routine
• On crée une atmosphère propice à l’étude, on aide notre enfant à gérer son temps et à s’organiser. L’établissement d’une routine est la première étape.
• On habitue notre jeune à travailler aux mêmes heures tous les soirs (on prévoit un répit au retour de l’école pour lui permettre de se détendre). Cela évite les interminables discussions et les tentations de remettre à plus tard. L’enfant peut participer au choix du meilleur moment pour effectuer ses travaux scolaires, mais, une fois la décision prise, il doit s’y tenir! Si les deux parents sont présents en alternance à la période des devoirs, ils doivent respecter la même routine et avoir les mêmes exigences.
• Pour favoriser la concentration, la télévision est fermée, la console de jeux vidéo aussi. Et l’élève a à sa portée tout le matériel dont il a besoin (papier, crayons, gomme, dictionnaire, etc.).

Les enfants du primaire consacrent de 30 à 60 minutes par jour à leurs devoirs et leçons, selon qu’ils sont au début ou à la fin du primaire. Au secondaire, il faut une ou deux heures. Au-delà de ce temps, la concentration diminue pendant que la fatigue ou l’ennui s’installent.

Doser notre aide
En première et en deuxième année, la présence du parent est soutenue.
• On peut s’asseoir avec notre enfant à la table de la cuisine ou vaquer à nos occupations dans la même pièce, prête à l’aider au besoin.

En quatrième et parfois en troisième année, notre jeune peut aller travailler dans sa chambre et faire ses devoirs seul; certains préfèrent encore la table de la cuisine.
• Notre rôle est de superviser: on s’assure que le travail est fait au complet, on pose des questions, on demande à l’enfant de nous expliquer une équation mathématique ou de raconter l’histoire qu’il vient de lire, on lui fait réciter ses leçons, etc.
• Notre enfant doit savoir qu’on est toujours disponible pour l’aider.

Une fois notre jeune au secondaire, il est tentant de relâcher notre supervision en se disant qu’il est maintenant capable de s’organiser seul. Or, les adolescents ont encore besoin du soutien et de l’encouragement de leurs parents. «Il faut continuer à leur rappeler l’importance des travaux scolaires et à y jeter un oeil lorsqu’ils sont terminés», signale Sylvie Héberrt

source : http://www.coupdepouce.com/CoupDePouce/client/fr/MIEUX_VIVRE/DetailNouvelle.asp?idnews=235659

en bas de la page du lien ci dessus lien vers trois autres pages intéressantes aussi… toujours de conseils pour les devoirs et leçons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s