Choix d’une école et d’un enseignant pour un enfant atteint de TDA/H

Choix d’une école et d’un enseignant pour un enfant atteint de TDA/H
Titre: What to Look For in a School for a Child with ADHD
Auteur: Barkley, Russel A.
Source: The ADHD Report, Vol.2, no.3, p.1-3
Titre: Choosing a Teacher for a Child with ADHD
Auteur: Barkley, Russel, A. Année: 1994
Source: The ADHD Report, Vol.2, no.4, p.1-3 (994 )

Par: Chrystiane Thérriault, étudiante en psychologie  – Université de Laval

Éléments à prendre en considération dans le choix d’une école et d’un enseignant pour un enfant hyperactif avec déficit de l’attention (ADHD)

Plusieurs parents croient qu’ils ne peuvent choisir l’école que fréquentera leur enfant. Mais détrompez-vous, car en tant que parent d’un enfant ADHD, vous êtes en droit de magasiner l’école et l’enseignant qui conviennent le mieux aux besoins de votre enfant. Lors de la prise de décision, deux éléments principaux doivent être pris en considération: l’attitude générale de l’établissement d’enseignement et de son personnel face aux enfants ADHD ainsi que les caractéristiques de l’enseignant le plus approprié pour aider l’enfant à réussir malgré ses difficultés. Examinons donc plus en profondeur chacun de ces deux aspects.

Attitude du personnel de l’école face à l’enfant ADHD

Lorsqu’on choisit l’école de son enfant hyperactif, il importe de vérifier l’orientation du personnel par rapport à ce trouble ainsi que les ressources offertes par le milieu. Certaines écoles admettent ces enfants sans vraiment être conscientes de leurs besoins spéciaux. Dans ces cas, il se creuse souvent un fossé entre les parents et l’école au fur et à mesure qu’ils découvrent que ni l’un ni l’autre n’étaient préparés à affronter les problèmes que l’enfant vit dans ce milieu. Ainsi, il apparaît essentiel de poser des questions avant que ce genre de déceptions ne survienne.

Pour ce faire, il est recommandé de rencontrer le directeur afin de cerner son niveau de connaissances concernant le désordre ADHD et, par le fait même, obtenir de l’information sur la formation des enseignants pour le travail auprès de cette clientèle. Par cette discussion, vous pourrez aussi vérifier l’importance de la communication maison-école pour le personnel de cet établissement. Vous constaterez à quel point l’opinion des parents compte pour les intervenants du milieu. Pour qu’un enfant ADHD fonctionne bien à l’école, il demeure primordial que l’école et les parents s’entraident mutuellement et travaillent dans le même sens.

À propos de la médication, informez-vous sur la méthode utilisée à l’école pour son administration et son enregistrement. La plupart des écoles ont des règles formelles concernant la médication et les parents doivent les connaître pour mieux informer le pédiatre qui prescrit ces médicaments. Il faut aussi être au courant des attitudes du personnel de l’école par rapport à l’utilisation de ces médicaments. Même si l’enfant ne prend pas cette médication présentement, il peut finir par en avoir besoin et, à ce moment, vous voudrez un personnel au courant qui se montre coopérant face à la médication.

Ensuite, vérifiez si l’école a des procédures formelles pour les actions disciplinaires. Si oui, familiarisez-vous avec ces règles écrites pour connaître les droits de votre enfant si ses difficultés de comportement créent des problèmes assez importants pour qu’il soit renvoyé de l’école pour mauvaise conduite. Avec les enfants hyperactifs, il importe que les règles ne soient pas seulement punitives, mais qu’elles insistent sur des moyens pour aider l’enfant à ne pas répéter ses agissements inadéquats.

Il apparaît primordial que les ressources de l’école soient compatibles avec les besoins de l’enfant. En tant que parent, vous devriez donc vous informer à propos de la taille des classes (12-15 enfants est l’idéal alors que 30-40 est impossible à gérer). Par la suite, vérifiez s’il y a d’autres enfants fréquentant cette classe qui démontrent eux aussi des problèmes de comportements, d’apprentissage ou émotifs. La plupart des enseignants peuvent gérer seulement un nombre restreint de ces enfants dans une classe ordinaire. Si le nombre excède deux ou trois, l’enseignant peut être incapable d’accorder l’attention nécessaire à votre enfant ou de bien mettre à exécution son plan d’intervention, étant donné la surcharge de travail.

Ensuite, l’aménagement physique de la classe demeure un point important à surveiller. Des recherches récentes démontrent que la manière traditionnelle de placer les bureaux est plus utile, avec les enfants hyperactifs, que les arrangements modulaires où plusieurs enfants partagent une grande table. Ce type d’arrangement fournit trop de stimulations pour les interactions sociales, ce qui distrait par le fait même l’enfant qui a déjà de la difficulté à écouter l’enseignant ou à se concentrer sur son travail.

Il importe aussi de vérifier la présence de professionnels (psychologues, éducateurs spécialisés et orthopédagogues) pouvant fournir une assistance supplémentaire à l’enseignant et ce, tant au niveau scolaire que comportemental. En effet, il est maintenant reconnu qu’entre 25% et 50% des enfants ADHD rencontrent aussi des difficultés d’apprentissage. L’école doit donc être capable d’offrir au jeune les ressources nécessaires pour qu’il puisse connaître sa part de succès scolaire.

Choix de l’enseignant

S’il y a plusieurs enseignants par niveau, le parent doit aller recueillir de l’information sur chacun d’eux. Pour ce faire, la rencontre de parents d’enfants ayant été dans la classe de cet enseignant l’année précédente peut permettre d’obtenir des renseignements sur son type d’enseignement. Ensuite, les parents peuvent demander l’opinion de l’enseignant actuel de leur enfant concernant celui qui serait le plus approprié pour l’aider dans ses difficultés durant la prochaine année scolaire. Ce qui importe dans le choix d’un enseignant, c’est sa compatibilité avec l’enfant lui-même, avec ses parents, ainsi qu’avec les difficultés rencontrées chez un enfant ADHD. En ce sens, deux types de compatibilité ont été soulevés (par Barkley et al.): la compatibilité philosophique et la compatibilité de personnalité.

La compatibilité philosophique s’avère être l’attitude générale de l’enseignant et son degré d’acceptation face au problème ADHD et aux types de programmes d’intervention (médication, méthodes de modification du comportement) que ce genre d’élève requiert. Dans quelle mesure l’enseignant est informé de la nature, des causes et des risques éducationnels associés à ce trouble. Un enseignant, qui croit que ce désordre est principalement attribuable à une mauvaise éducation ou à des substances alimentaires comme le sucre, aura beaucoup de difficultés à prendre les troubles de l’enfant au sérieux et à mettre des moyens spécifiques en place pour aider ce dernier au plan de sa réussite scolaire. Dans le même sens, si l’enseignant perçoit les médicaments comme un moyen inefficace et déshumanisant ou bien s’il ne croit pas aux bienfaits de la modification du comportement pour ce groupe de jeunes, il ne pourra venir en aide efficacement à l’enfant. Pour un enfant ADHD, il importe de trouver un enseignant dont l’attitude s’avère compatible avec l’introduction et le maintien de son programme d’intervention.

En second lieu, il semble que tout comme la personnalité des parents d’un enfant hyperactif, celle de son enseignant joue un rôle important pour l’adaptation et l’évolution de l’enfant dans son milieu scolaire. Ainsi, un enseignant dont la personnalité s’avère compatible avec celle de l’enfant hyperactif et avec celle de ses parents, pourra davantage agir de façon à aider l’élève et à répondre à ses besoins. En ce sens, il est recommandé aux parents de le rencontrer avant de faire leur choix, il pourra ainsi obtenir de l’information sur sa façon d’être et d’intervenir avec les jeunes en trouble du comportement.

Une fois que vous vous serez assurés de la compatibilité de l’enseignant avec les besoins de l’enfant, vous pourrez obtenir d’autres informations en vous attardant aux compétences scolaires de l’enseignant. En effet, il semble que certaines méthodes d’enseignement soient mieux adaptées aux enfants hyperactifs. Ainsi, celui qui établit des règles claires dans sa classe, fournit des conséquences immédiates aux comportements inadéquats de l’enfant, utilise le matériel didactique de manière enthousiaste et stimulante, permet à l’enfant de participer en classe, limite les activités didactiques comme la lecture à de courtes périodes de temps, concentre ses interactions verbales avec l’enfant autour de la gestion de son comportement au lieu d’avoir une attitude punitive, démontre un sens de l’humour face à l’école et qui se montre tolérant et compatissant face aux difficultés du jeune, réussira davantage à intéresser l’enfant hyperactif à l’école et l’aidera à contrôler son comportement en classe.

Il est donc primordial pour un parent d’enfant ADHD de prendre le temps de bien choisir l’école et l’enseignant adaptés aux besoins de son enfant. Cette tâche peut s’avérer fastidieuse, mais elle facilitera l’intégration de l’enfant et évitera bien des déceptions à long terme.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s