Groupe de parole pour parents d’enfants atteints de TDA/H à Charleroi

• Lundi 1 octobre 2018, à 18h au 15 Boulevard Audent, 6000 Charleroi : Groupe de parole pour parents d’enfants atteints de TDA/H : Thème du jour « Mieux gérer le TDA/H à la maison ».
Prix 10 euros – 10% de réduction pour les membres de www.tdah.be en ordre de cotisation
Inscriptions : neuropsychologue.tdah@gmail.comGroupe de parole .png

Publicités

Ateliers de psychomotricité fonctionnelle pour enfants atteints de TDA/H

Psychomotricité Centre Ayo

Ateliers de psychomotricité fonctionnelle pour enfants atteints de TDA/H

« Le but de ces séances est d’amener l’enfant à “Apprendre autrement”, grâce à une ré-appropriation des fonctions exécutives ainsi que des fondements de base de la psychomotricité et ce par le biais du corps.

Les fonctions exécutives sont à la base de tout apprentissage (mémoire de travail, flexibilité cognitive, l’inhibition et l’attention), les élèves les utilisent constamment dans leurs apprentissages. Travailler ces fonctions va donc permettre à l’enfant d’accroître progressivement son temps de concentration et d’attention, sa mémoire et sa capacité à organiser sa pensée.

Le fait de revivre les différents fondements de la psychomotricité va permettre à l’enfant de renforcer la conscience de son corps et de son environnement et ce en travaillant sur le schéma corporel, la latéralité, l’espace, le temps, la motricité fine et globale.

Contrairement à d’autres accompagnement à visée thérapeutique, dans ces séances, le fait de passer par le corps en mouvement est un atout pour votre enfant car ça lui permettra d’appuyer, de soutenir et de renforcer différentes notions scolaires qui seront alors plus ancrées en lui car elles auront été vécues.

Ces séances sont encadrées par une institutrice et psychomotricienne spécialisée dans les troubles dysexécutifs et suivant de nombreuses formations pour pouvoir proposer des méthodes innovantes, les enfants apprendront aussi à s’aider d’outils comme le Brain Gym, le Rmti ( Intégration des réflexes archaïques), la relaxation, l’auto-massage,…

 Un telle approche, mêlant psychomotricité relationnelle et fonctionnelle va aider votre enfant à reprendre confiance en lui et le motivera dans la poursuite de ses apprentissages. »

 Au niveau plus pratique : 

Voici la planification des 10 séances :

22 septembre : Psychomotricité relationnelle (travail de cohésion et coopération de groupe)
29 septembre : Psychomotricité relationnelle (travail de cohésion et coopération de groupe)
6 octobre :  Mémoire de travail et Flexibilité cognitive
13 octobre :  Mémoire de travail et Flexibilité cognitive
20 octobre : Inhibition et attention visuelle et auditive
10 novembre : Inhibition et attention visuelle et auditive
17 novembre : Psychomotricité relationnelle (mise en jeu des outils acquis)
24 novembre : Rmti (intégration des réflexes archaïques)
8 décembre : Espace – Temps
15 décembre :Schéma corporel et latéralité

Modalité : 1h15 : le samedi de 13h à 14h15
Au centre Ayao : 
Rue des Tiennes 1 à 1380 Lasne

Public : de 5 ans à 10 ans
Prix : 140 euro / 10 séances
10% de réduction pour les membres de www.tdah.be en ordre de cotisation
 

Inscriptions par mail pauline@centreayo.be ou par téléphone au 0474 55 94 16

 

Recherche sur les dispositifs d’intégration scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles

L’Université catholique de Louvain mène actuellement une recherche commanditée par l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et l’Aide à la Jeunesse (Ministère de l’éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles) sur les dispositifs d’intégration scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le but est d’améliorer l’effectivité du dispositif, notamment à travers la prise en compte de la parole de l’enfant.

 

L’Université recherche donc :

  • des enfants de la 3ème à la 6ème primaire et provenant des types 1, 3 et 8 (attestation d’inscription dans le spécialisé)
  • des enfants de la 1ère à la 4ème secondaire et provenant des types 1 et 3. 

 

Les enfants doivent être inscrits dans l’enseignement spécialisé et doivent bénéficier (ou avoir bénéficié) d’un dispositif d’intégration, mais ils ne doivent pas obligatoirement avoir fréquenté l’enseignement spécialisé au préalable.

 

Les enfants ne devront pas se déplacer : les chercheurs se rendront directement à l’école ou au domicile des familles participantes pour rencontrer les enfants (environ 30 min).

 

Intéressés ? Contactez Madame Stéphanie Mazzone, responsable UCL de la recherche: stephanie.mazzone@uclouvain.be ou 010/47.87.97