Témoignage d’adulte : nous somme plein de ressources

profiltdah-4
Nous sommes plein de ressources

Toute petite déjà, mes parents me décrivaient comme une super gentille petite fille, très speedée, ne comprenant pas bien les tâches et habitudes quotidiennes, hyper fonceuse n’ayant aucune conscience du danger et  fort distraite avec une imagination grandiose mais ayant un gros problème comportemental dans la vie de tous les jours, à l’école (où je me suis déjà  fait renvoyer en …maternelle) ne tenant pas en place.

Heureusement mes parents sont retournés très vite en Afrique pour y travailler et comme il n’y avait pas d’école où on allait c’est ma mère qui m’a appris à écrire, calculer…
J’ai vraiment été épanouie là-bas car mon côté sauvage ne dérangeait personne et me rendait heureuse.
Évidement il a fallu revenir ici en Belgique : j’avais 10 ans. Inutile de vous expliquer les difficultés que j’ai eues… J’ai pourtant réussi ma scolarité mais j’avais toujours des comportements incompatibles avec la normalité.

À l’adolescence j’ai fait les 400 coups, j’ai été renvoyée de deux  écoles surtout pour avoir séché les cours. J’ai appris à voler, à fumer à 14 ans, à rouler des joints à 15 et à fuguer.
J’ai bien vu un psy mais il ne m’a pas aidée.
J’ai fait des études en professionnelles : dès la 3ème je n’étudiais pas, je pensais instant présent et pas au futur.
Je suis partie à 17 ans de chez moi.
Vers 18 ans j’ai eu envie de faire des études. J’ai passé une année scolaire préparant au jury central et j’ai réussi et entamé des études en 3 ans. J’ai eu mon diplôme aussi parce que j’ai étudié motivée mais j’avais des problèmes de concentration et je n’arrivais pas bien à m’organiser, ce qui m’a suivi au travail et posait des soucis.

Je me suis mariée, j’ai eu mon premier enfant. J’adorais être maman mais je n’arrivais pas à m’organiser, à gérer les dépenses, à anticiper et… j’ai eu un enfant 14 mois après le premier.
Puis je suis partie sur un coup de tête.
J’ai perdu la garde de mes petits car je n’avais rien où aller et j’ai souffert de ne voir mes enfants que le week-end et les vacances.

Ensuite ce fut la descente : j’ai pris des drogues dures, j’ai perdu mon emploi, j’ai eu sept accidents de voiture.. et bien d’autres choses tristes et dures me sont arrivées.

Il y a 15 ans j’ai arrêté mes conneries avec l’aide d’un psy (traitement à la méthadone), j’ai refait ma vie avec la chance de retrouver un boulot ( le 8ème…) et rencontré un homme super.
J’ai récupéré la garde de mes deux enfants quand ils avaient 10 et 11 ans et j’ai eu deux garçons par la suite qui sont aussi TDA/H.

Je ne le voyais pas vraiment étant aussi speed qu’eux : c’est en consultant à la demande de l’école que le diagnostic est tombé pour les deux derniers et… je me suis comprise à travers eux.

J’ai consulté un spécialiste du TDA/H. Enfin j’ai pu me comprendre, et analyser cette vie que je ne comprenais pas : ce fut un choc.

Devoir prendre un traitement est une évidence et cela m’aide toujours beaucoup deux ans après.
La psychoéducation aussi : je vis mieux aujourd’hui et si je comprends bien mes deux derniers je crains que leurs vies ne soient pas un long fleuve tranquille…
Puissent- ils avoir la chance que j’ai eue et « un bon ange gardien ».
Leurs pédopsys me disent qu’ils ont plus de chance maintenant grâce à la connaissance du TDA/H, à la médication qui les aide beaucoup ainsi que toutes les prises en charge existantes.

Je pense que nous sommes pleins de ressources que les « autres » n’ont pas toujours et que c’est ce qui fait notre force .

Copyright © TDA/H Belgique asbl – http://www.tdah.be – All Rights Reserved.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s