Learn to be cool : programme pour jeunes atteints de TDA/H à Liège

Learn to be cool: Un programme gratuit pour les jeunes, de 12 à 15 ans, atteints de TDA/H à Liège du 3 au 7 avril 2017

Pour informations et inscriptions : afpirard@gmail.com

Affiche LTB.jpg
Un programme réalisé par l’association www.tdah.be
avec le soutien de BNP Paribas Fortis Foundation

Mon fils ado, atteint de TDA/H nous a écrit

Mon fils ado, atteint de TDA/H nous a écrit

Y’a une question que je me demande avant de me coucher le soir … 
Savent-ils au moins qui je suis ? 
Pourquoi me regardent-ils d’une drôle de manière ? 
Pourquoi ne me regardent-ils même pas du tout ? 
Pourquoi je semble étranger à leurs yeux ? 
Pourquoi me fait-on porter le blâme chaque fois que quelque chose va de travers ? 
Savent-ils vraiment qui je suis ? 
Pourtant, je les connais depuis longtemps … 
J’habite avec eux, sous le même toit, depuis des lunes déjà … 
Aussi loin que je puisse me souvenir, je suis leur frère, leur fils … 
Pourquoi me traitent-ils différemment des autres ? 
Pourquoi ? 
Ai-je fait quelque chose de mal ? 
Quelque chose qui les auraient dérangé ? 
Ces temps-ci, je n’existe pour eux que dans les moments où ils ont besoin de moi … 
Des trucs, des astuces, j’en ai à revendre … 
Des idées, j’en oublie tellement j’en ai … 
Mais j’ai toujours été mis à part, donc je me suis retiré tranquillement… 
Tranquillement mais sûrement … 
J’ai commencé à me taire sur mes idées personnelles, de peur de me faire écraser … 
De peur aussi de déplaire, sûrement … 
Si vous trouvez que je ne parle pas beaucoup, que je ne suis pas souvent là … 
Si c’est le cas, vous venez à peine de vous ouvrir les yeux … 
J’ai toujours été comme je suis maintenant, seulement, vous ne me voyiez pas … 
Maintenant que vous commencez à me voir, il est trop tard pour comprendre … 
J’ai vieilli, j’ai grandi en maturité, j’ai changé … 
Maintenant, j’ai trouvé une personne qui m’aime pour ce que je suis … 
Cette personne m’aime parce qu’elle s’est ouvert les yeux au bon moment pour me dire :  » Je t’aime comme tu es, comme tu l’as toujours été …  » 
Cette personne, je ne la force pas à m’aimer, elle m’aime de cœur … 
J’ai trouvé en elle tout ce que j’ai toujours voulu retrouver chez une personne … 
Elle me fait confiance, elle me comprends, elle me complimente … 
Même si ce n’est souvent pas beaucoup, j’apprécie qu’on me parle de ce que je fais de bien … 
Pas seulement de ce que je fais de mal … 
On ne me dit pas que ce que je fais c’est bien … 
On ne s’informe pas sur ce que j’aime, sur ce que je fais … 
On se ferme les yeux en se disant qu’elle sait ce qu’elle fait … 
Je suis à une période difficile de ma vie … 
Je me demande sans cesse si je fais les bons choix … 
Pour ça, vous ne m’aidez pas non plus … 
J’ai besoin de vous autant que j’avais besoin de vous avant … 
Cette lettre, je l’écrit pour mon frère et mon père … 
Le frère qui fait tout, mais qui reçoit en échange … 
Là est la différence avec moi … 
Ce que je fais, on en entend jamais parler … 
Lui, il lève le petit doigt et tout le monde le suit … 
Simple exemple, c’est un sportif … 
Je l’ai déjà été moi aussi, il y a longtemps … 
J’ai lâché par manque d’intérêt … 
On ne venait jamais me voir jouer, lui on s’en voulait de manquer un de ses matchs … 
Aujourd’hui, il est dans l’élite de sa discipline … 
Moi je me retrouve derrière un bureau et je travaille dans l’ombre … 
Je travaille pour que des jeunes comme lui puissent pratiquer le sport qu’ils veulent … 
En finale de mon texte, j’aimerais lancer un message à ces deux personnes … 
Je me nomme Vincent, j’habite à la même adresse que vous … 
Je suis votre frère … 
Je suis votre fils … 
J’ai besoin de vous … 
Besoin de votre soutien, de votre encouragement, de votre support moral … 
De vos paroles quand je suis dans le besoin … 
Besoin de votre amour … …parce que je vous aime. 

Vincent

Gérer son stress et comprendre une consigne pendant les examens

Apprendre à gérer son stress et comprendre une consigne pendant les examens.

Etre serein le jour de l’examen est un atout pour réussir.

Un mental apaisé permet de révéler toutes nos potentialités.

Tel un sportif, mettons-nous en condition et veillons à une organisation efficace.

  • La veille de l’examen, préparons nos vêtements et cartable avec le matériel nécessaire de même qu’une collation et une petite bouteille d’eau. Le temps gagné dès notre réveil pourra si nécessaire être utilisé à relire une partie du cours.

Allons dormir de bonne heure et endormons – nous avec une pensée positive, soyons confiant.

  • Le jour J, ne zappons pas le petit-déjeûner protéiné de préférence afin d’éviter un coup de pompe. Arrivé à l’école, restons à l’écart du stress ambiant afin de rester calme et concentré. Rien ne sert de s’embrouiller l’esprit avec des questions ou des explications de dernière minute.
  • En classe, dès la réception du questionnaire, parcourons-le et repérons les points à se faire expliciter par le professeur en début d’examen. Après il sera trop tard car les questions ultérieures sont susceptibles de perturber la concentration des autres élèves.
  • Informons-nous du temps dont on dispose et commençons par répondre aux questions faciles, ensuite par celles qui rapportent le plus de points.
  • En cas de panique, respirons calmement et pensons à nous installer confortablement sur notre chaise.
  • Passons ensuite à la lecture attentive des consignes. En effet, rien ne sert de s’empresser pour se rendre compte par la suite que l’on a répondu à côté de la question. Voici une routine efficace.

  1. Repérer le mot important, le verbe car il indique ce que l’on attend de moi.

  2. Repérer s’il y a d’autres verbes et donc d’autres tâches à exécuter.

  3. Déterminer dans quel ordre les actions doivent être réalisées.

  4. Imaginer les étapes nécessaires et préparer son matériel.

  5. Relire la consigne pour vérifier que je l’ai bien comprise et que je n’ai pas oublié une sous-question.

  6. Avant de rendre ma copie, je vérifie que j’ai bien répondu à toutes les questions, y compris celles au verso du questionnaire.

  7. Je veille aussi à contrôler les erreurs que je fais souvent (majuscule, accord verbe-sujet, unité de mesure …).

En vous souhaitant bonne chance à tous !

Martine Hardy – Coach scolaire à Auderghem

info@martinehardy.be 0472.42.47.03