Ateliers du mercredi pour les enfants de 4 à 8 ans à 1380 Lasne

Atelier du mercredi TDAH.jpg

Nous vous proposons de toutes nouvelles séances le mercredi avec un concept unique: des séances de 2 heures qui comprennent de la psychomotricité relationnelle, des fonctions exécutives, des réflexes archaïques et de la médiation animale.

Chaque session de 10 séances aura un thème particulier. 

A travers le premier cycle, consacré aux émotions et à la confiance en soi, votre enfant pourra renforcer sa confiance en lui et améliorer la gestion de ses émotions.

Le second cycle est consacrée à la relaxation et à l’écoute de soi et permettra à votre enfant d’acquérir une capacité à se poser afin d’avoir une meilleure écoute de lui-même et de ses ressentis. 

 Comment se déroule un atelier ?

Celui-ci est constitué d’une séance de psychomotricité relationnelle suivie d’ateliers spécifiques (expérimentation sur les réflexes archaïques, travail sur les fonctions exécutives et découverte de soi par la médiation animale). 

Vous enfants auront la possibilité de se découvrir à travers le jeu et la nature afin de s’épanouir pleinement.

 Pour qui ?

Pour les enfants de 4 à 8 ans

Où ?

au Centre Ayo, Rue des Tiennes, 1 à 1380 Lasne.

Quand ?

De 14h30 à 16h30.

Le 25 septembre, le 2, 9, 16 octobre, Le 6, 13, 20 et 27 novembre et le 4 et 11 décembre.

Break hivernal.

Le 4, 11, 18, 25 mars, le 22 et 29 avril et ensuite le 6, 13, 20 et 27 mai.

 Quel prix ?

Un cycle revient à 200 euro et les deux cycles reviennent à 360 euro. «
10% de réduction pour les membres de TDA/H Belgique en ordre de cotisation

Informations et inscriptionspauline@centreayo.be ou 0474559416 « 

Publicités

TDAH et tellement + : un programme qui accompagne les enfants en groupe et soutient les parents

61546633_345927455982031_1414934343821819904_n
Un programme qui accompagne les enfants en groupe et soutient les parents.

Pour qui ?

Les enfants de 8 à 12 ans qui veulent découvrir et tester des outils pour mieux vivre avec leur TDAH.
Des parents qui sont prêts à s’impliquer et soutenir leur enfant dans une nouvelle approche.

Au programme :

échanges – soutien – Brain Gym – gestion des émotions – expériences – Brain Ball – Art Thérapie – jeux de rôles – métaphores – défis – techniques d’impact – mouvement libre – renforcements positifs – rires – sophrologie – jeux de société – entraînement aux habiletés sociales – histoires – vidéos

Objectifs :

– Rencontrer, créer des liens et partager de bons moments avec d’autres enfants.
– Comprendre le TDAH pour mieux comprendre une partie de soi.
– Améliorer ses habiletés sociales avec ses pairs et sa famille.
– Renforcer l’estime de soi.
– Se découvrir positivement.
– Proposer à l’enfant des outils variés pour : accompagner ses émotions mobiliser son attention devenir plus autonome
– Développer ses fonctions exécutives : la maîtrise de soi, l’auto discipline, la capacité à tenir un raisonnement cohérent, la créativité, la flexibilité cognitive
– Outiller les parents à une approche plus adaptée aux besoins spécifiques de leur enfant. Reprendre confiance dans son rôle de parent.

Comment ?

12 rencontres en petit groupe de 4 à 6 enfants : 2 rencontres par mois.

Des vidéos pour :
– informer et outiller les parents.
– se remémorer les techniques vécues lors des rencontres et les réutiliser.
– proposer des défis entre les séances.

Quand ?

Les dimanches matins de 9h à 11h30.
le 11 et 25 août 2019 l
e 8 et 22 septembre 2019
le 13 et 27 octobre 2019
le 3 et 17 novembre 2019
le 1 et 15 décembre 2019
le 5 et 19 janvier 2020 Où ?

Où ?

A Geer, en province de Liège.

Prix :

40€ par rencontre.
Acompte de 80€ pour l’inscription (le paiement des 2 premières séances).

Activité réalisée en collaboration avec l’asbl TDAH Belgique : http://www.tdah.be
10% de réduction pour les membres en ordre de cotisation.

Plus d’infos : 

https://www.sousmonchapeau.be/tdah-et-tellement
https://www.facebook.com/Sousmonchapeau.MonMomentMagique/
Laurie Stouvenakers : 0496/77 37 79

Nouvelle brochure :  « Le TDA/H, petit guide à l’intention des animateurs extrascolaires »

Bonjour,

L’asbl TDA/H Belgique est heureuse de vous annoncer la sortie de sa nouvelle brochure :  « Le TDA/H*, petit guide à l’intention des animateurs extrascolaires ».

Son objectif est d’offrir une aide concrète aux animateurs qui accueillent, parmi leur public, des jeunes atteints de TDA/H.

tdah_animateurs_2018-cv-web
Etre confronté au TDA/H amène son lot d’interrogations, de remises en questions :
« Que puis-je faire pour améliorer ma relation avec ce jeune dont le comportement me place si souvent face à mes limites ? », « Que puis-je mettre en place pour développer mieux encore les forces de cet enfant si distrait ou si impulsif ? »

Bonne nouvelle ! Il existe toute une série de pistes qui permettent d’améliorer, chaque jour, un peu plus le quotidien des jeunes atteints de TDA/H mais également des animateurs qui les accompagnent !

Tu es animateur,

Tu travailles dans un club sportif, une association culturelle, un centre de loisir, un mouvement de jeunesse, une école de devoirs, une académie, une plaine de jeux…

Tu accueilles dans ton groupe un jeune qui :
– respecte difficilement les consignes,
– oublie fréquemment son matériel, perd régulièrement ses affaires,
– se laisse distraire par n’importe quel stimulus extérieur,
– agit ou réagit avant de réfléchir,
– rencontre des difficultés à se faire des amis ou semble avoir du mal à les garder,
– semble mû par un moteur tournant à plein régime.

Tu te demandes comment lui offrir du soutien tout en encadrant ton groupe ?

Voici la solution ! «  Le TDA/H : Petit guide à l’intention des animateurs extrascolaires »

Cette brochure, vendue au prix de 5 € hors frais d’envoi, est réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Province du Brabant Wallon. Elle complète la collection d’outils édités par l’asbl TDA/H Belgique.

Pour les infos pratiques pour vous la procurer : http://www.tdah.be/index.php/documentation/nos-brochures

L’asbl vous remercie d’avance de relayer l’information au mieux de vos possibilités, afin de faire connaitre le TDA/H et les aides mises en place au plus grand nombre.

Amitié et chocolat belge

Pascale De Coster

Fondatrice de l’association TDA/H Belgique
www.tdah.be
info@tdah.be

 

*TDA/H = Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité

Cette pathologie fréquente touche, en Belgique, environ 96.000 enfants de moins de 14 ans.

Le TDA/H est un désordre neurodéveloppemental et neurobiologique entraînant des difficultés à inhiber et à contrôler les idées, les gestes, les comportements et les émotions.

Ce trouble de l’inhibition affecte les champs d’activité suivants : la mise en œuvre et l’organisation ; la vigilance et l’attention soutenue ; l’effort constant, le maintien de la motivation et la planification ; la mémoire de travail.

Les personnes atteintes de TDA/H sont principalement perturbées par :

– les troubles cognitifs attentionnels : distractivité, instabilité des idées, difficultés à s’organiser, oublis et pertes d’objets

– la désorganisation associée : procrastination, difficulté à commencer puis à terminer les tâches, éparpillement, retards, difficultés avec la notion de temps et la planification des tâches

– l’impulsivité : difficulté à réfléchir avant d’agir

– les difficultés à moduler l’intensité de leurs réactions émotionnelles : « à fleur de peau »,
« hypersensible ».

Les symptômes du TDA/H et leurs répercussions au quotidien entrainent fréquemment une faible estime de soi et un sentiment de sous-performance chronique, douloureusement vécus par les personnes atteintes.

 

Cycle de 10 séances de psychomotricité de type « rééducation scolaire »  pour les enfants, entre 5 et 10 ans, atteints de TDA/H, le lundi de 16 à 17 heures 15, à 1380 Lasne

10428674_403012369876635_265509132790799247_n

Cycle de 10 séances de rééducation scolaire qui vont permettre à “Apprendre à apprendre” à travers une réappropriation des fonctions exécutives et des outils tels que le Brain Gym, le Rmti, la relaxation, l’auto-massage et enfin des exercices qui permettront de renforcer l’estime de l’enfant ainsi que la compréhension et l’acceptation de ses ressentis et émotions.

Ces séances permettront au jeune atteint de TDA/H d’accroître progressivement son temps de concentration et d’attention, de réduire l’hyperactivité, d’améliorer ses habiletés sociales. 

Pour qui ? pour les enfants, entre 5 et 10 ans, atteints de TDA/H 

Quand ? le lundi de 16 à 17 heures 15 

Où ? au Centre Ayo, Rue des Tiennes, 1 à 1380 Lasne.

Tarif ? 140 euros pour les 10 séances. 10% de réduction pour les membres de l’asbl TDA/H Belgique en ordre de cotisation.

Informations et inscriptions ? pauline@centreayo.be ou 0474 55 94 16 

Le but de ces séances est d’amener l’enfant à “Apprendre autrement”, grâce à une ré-appropriation des fonctions exécutives ainsi que des fondements de base de la psychomotricité et ce par le biais du corps.

Les fonctions exécutives sont à la base de tout apprentissage (mémoire de travail, flexibilité cognitive, l’inhibition et l’attention), les élèves les utilisent constamment dans leurs apprentissages. Travailler ces fonctions va donc permettre à l’enfant d’accroître progressivement son temps de concentration et d’attention, sa mémoire et sa capacité à organiser sa pensée.

Le fait de revivre les différents fondements de la psychomotricité va permettre à l’enfant de renforcer la conscience de son corps et de son environnement et ce en travaillant sur le schéma corporel, la latéralité, l’espace, le temps, la motricité fine et globale.

Contrairement à d’autres accompagnement à visée thérapeutique, dans ces séances, le fait de passer par le corps en mouvement est un atout pour votre enfant car ça lui permettra d’appuyer, de soutenir et de renforcer différentes notions scolaires qui seront alors plus ancrées en lui car elles auront été vécues.

Ces séances sont encadrées par une institutrice et psychomotricienne spécialisée dans les troubles dysexécutifs et suivant de nombreuses formations pour pouvoir proposer des méthodes innovantes, les enfants apprendront aussi à s’aider d’outils comme le Brain Gym, le Rmti ( Intégration des réflexes archaïques), la relaxation, l’auto-massage,…

Un telle approche, mêlant psychomotricité relationnelle et fonctionnelle va aider votre enfant à reprendre confiance en lui et le motivera dans la poursuite de ses apprentissages.

Voici la planification des 10 séances :

1. Psychomotricité relationnelle (travail de cohésion et coopération de groupe)

2. Psychomotricité relationnelle (travail de cohésion et coopération de groupe)

3. Mémoire de travail et Flexibilité cognitive

4. Mémoire de travail et Flexibilité cognitive

5. Inhibition et attention visuelle et auditive

6. Inhibition et attention visuelle et auditive

7. Psychomotricité relationnelle (mise en jeu des outils acquis)

8. Rmti (intégration des réflexes archaïques)

9. Espace – Temps

10. Schéma corporel et latéralité

Ces ateliers peuvent aussi être faits en individuel. Dans ce cas le tarif est de 35 euros pour 45 minutes.
10% de réduction pour les membres de l’asbl TDA/H Belgique en ordre de cotisation.

Dimanche 18 novembre : atelier psychomotricité relationnelle à Lasne

Atelier du dimanche• Dimanche 14 octobre 2018 de 10h à 13 h à Lasne, atelier de psychomotricité relationnelle.
Prix : 20 euros, boissons et collations comprises.
10% de réduction pour les membres de TDA/H Belgique en ordre de cotisation.
Infos et inscriptions : pauline@centreayo.be

Le but de ces séances est d’amener l’enfant à “Apprendre autrement”, grâce à une ré-appropriation des fonctions exécutives ainsi que des fondements de base de la psychomotricité et ce par le biais du corps.

Les fonctions exécutives sont à la base de tout apprentissage (mémoire de travail, flexibilité cognitive, l’inhibition et l’attention), les élèves les utilisent constamment dans leurs apprentissages. Travailler ces fonctions va donc permettre à l’enfant d’accroître progressivement son temps de concentration et d’attention, sa mémoire et sa capacité à organiser sa pensée.

Le fait de revivre les différents fondements de la psychomotricité va permettre à l’enfant de renforcer la conscience de son corps et de son environnement et ce en travaillant sur le schéma corporel, la latéralité, l’espace, le temps, la motricité fine et globale.

Contrairement à d’autres accompagnement à visée thérapeutique, dans ces séances, le fait de passer par le corps en mouvement est un atout pour votre enfant car ça lui permettra d’appuyer, de soutenir et de renforcer différentes notions scolaires qui seront alors plus ancrées en lui car elles auront été vécues.

Ces séances sont encadrées par une institutrice et psychomotricienne spécialisée dans les troubles dysexécutifs et suivant de nombreuses formations pour pouvoir proposer des méthodes innovantes, les enfants apprendront aussi à s’aider d’outils comme le Brain Gym, le Rmti ( Intégration des réflexes archaïques), la relaxation, l’auto-massage,…

Un telle approche, mêlant psychomotricité relationnelle et fonctionnelle va aider votre enfant à reprendre confiance en lui et le motivera dans la poursuite de ses apprentissages.

 

Dimanche 14 octobre à Lasne : psychomotricité relationnelle pour enfants

Atelier du dimanche• Dimanche 14 octobre 2018 de 10h à 13 h à Lasne, atelier de psychomotricité relationnelle.
Prix : 20 euros, boissons et collations comprises.
10% de réduction pour les membres de TDA/H Belgique en ordre de cotisation.
Infos et inscriptions : pauline@centreayo.be

Le but de ces séances est d’amener l’enfant à “Apprendre autrement”, grâce à une ré-appropriation des fonctions exécutives ainsi que des fondements de base de la psychomotricité et ce par le biais du corps.

Les fonctions exécutives sont à la base de tout apprentissage (mémoire de travail, flexibilité cognitive, l’inhibition et l’attention), les élèves les utilisent constamment dans leurs apprentissages. Travailler ces fonctions va donc permettre à l’enfant d’accroître progressivement son temps de concentration et d’attention, sa mémoire et sa capacité à organiser sa pensée.

Le fait de revivre les différents fondements de la psychomotricité va permettre à l’enfant de renforcer la conscience de son corps et de son environnement et ce en travaillant sur le schéma corporel, la latéralité, l’espace, le temps, la motricité fine et globale.

Contrairement à d’autres accompagnement à visée thérapeutique, dans ces séances, le fait de passer par le corps en mouvement est un atout pour votre enfant car ça lui permettra d’appuyer, de soutenir et de renforcer différentes notions scolaires qui seront alors plus ancrées en lui car elles auront été vécues.

Ces séances sont encadrées par une institutrice et psychomotricienne spécialisée dans les troubles dysexécutifs et suivant de nombreuses formations pour pouvoir proposer des méthodes innovantes, les enfants apprendront aussi à s’aider d’outils comme le Brain Gym, le Rmti ( Intégration des réflexes archaïques), la relaxation, l’auto-massage,…

Un telle approche, mêlant psychomotricité relationnelle et fonctionnelle va aider votre enfant à reprendre confiance en lui et le motivera dans la poursuite de ses apprentissages.

 

Outil pratique pour les enseignants : Le pot des distractions

10428674_403012369876635_265509132790799247_n

Outil pratique pour les enseignants :  le pot des distractions

Pour mettre en place cet outil vous avez besoin d’une boite (type boite à chaussures) sur laquelle vous aurez noté en grand : Pot des distractions.

Vous déposez cette boite sur votre bureau.

Vous expliquez à vos élèves que cette boite est réservées à leurs pensées qui n’ont rien à faire en classe : les soucis, les inquiétudes, les joies… Toutes ces pensées parasites qui les détournent de leurs apprentissages.

Chaque matin, avant de commencer votre cours, vous proposez à vos élèves de venir de venir déposer dans la boite leurs « pensées parasites » qu’ils auront écrites sur une feuille de papier.
Vous refermez ensuite la boite jusqu’à la fin de la journée.
Chacun à ce moment là, pourra, si il le désire, se réapproprier ses préoccupations.

Cet outil simple, permet à l’élève de mieux de se concentrer.

Si vous remarquez que votre élève se perd dans ses pensées, n’hésitez pas à lui montrer la boite d’un petit signe.

Vous renforcerez la complicité avec vos élèves en utilisant, vous aussi, cette boite.