« Boite à outils pour des devoirs sans larmes et sans disputes » le samedi 5/10/19 à 1340 Ottignies

Atelier devoirs.jpg

Informations et inscriptions : Delphine Courtois – Tel 0478 96 26 64 – courtoisdelphine306@gmail.com

10% de réduction pour les membres de TDA/H Belgique en ordre de cotisation

Atelier devoirs

Recherche sur les dispositifs d’intégration scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles

L’Université catholique de Louvain mène actuellement une recherche commanditée par l’Observatoire de l’Enfance, de la Jeunesse et l’Aide à la Jeunesse (Ministère de l’éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles) sur les dispositifs d’intégration scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles. Le but est d’améliorer l’effectivité du dispositif, notamment à travers la prise en compte de la parole de l’enfant.

 

L’Université recherche donc :

  • des enfants de la 3ème à la 6ème primaire et provenant des types 1, 3 et 8 (attestation d’inscription dans le spécialisé)
  • des enfants de la 1ère à la 4ème secondaire et provenant des types 1 et 3. 

 

Les enfants doivent être inscrits dans l’enseignement spécialisé et doivent bénéficier (ou avoir bénéficié) d’un dispositif d’intégration, mais ils ne doivent pas obligatoirement avoir fréquenté l’enseignement spécialisé au préalable.

 

Les enfants ne devront pas se déplacer : les chercheurs se rendront directement à l’école ou au domicile des familles participantes pour rencontrer les enfants (environ 30 min).

 

Intéressés ? Contactez Madame Stéphanie Mazzone, responsable UCL de la recherche: stephanie.mazzone@uclouvain.be ou 010/47.87.97 

  

Etude, recherche de participants entre 16 et 30 ans

Bonjour,

 Actuellement étudiante en Master 2 de Psychologie, mention « Autisme et autres troubles neuro-développementaux », j’effectue un travail de recherche se présentant sous la forme d’un Mémoire Universitaire.

 Cette recherche s’intéresse aux adolescents et jeunes adultes ayant eu un diagnostic de Trouble Déficit de l’Attention, avec ou sans hyperactivité (TDA/H). L’objectif de cette étude est de mieux connaître certains aspects de ce trouble afin de pouvoir améliorer la prise en charge.

Je recherche donc activement des personnes ayant entre 16 et 30 ans qui correspondent à ce critère et qui accepteraient de remplir quelques questionnaires en ligne afin de m’aider dans ma recherche.

Vous serait-il possible, s’il vous plaît, de diffuser ce message aux personnes de votre connaissance qui pourraient être intéressées ?

 Voici le lien permettant de remplir les questionnaires relatifs à cette étude.

https://www.survio.com/survey/d/G5V4G6A2I2B5R6H5V

 

Je vous remercie par avance pour votre aide.

 

Cordialement.

 

Marion GALLIC

Etude sur les liens entre les émotions et l’inattention chez les enfants atteints de TDA/H.

Votre enfant est ANXIEUX, hyperactif

ou présente des difficultés attentionnelles ?

__________

Il a du mal à se concentrer, à tenir en place, n’est pas à l’aise en groupe ?

Nous vous proposons de participer à une étude sur le lien entre les émotions et l’inattention chez l’enfant anxieux ou ayant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Celle-ci a pour but de mieux comprendre les raisons pour lesquelles ces enfants peuvent rencontrer des difficultés dans leurs relations sociales, et ce afin de mieux leur venir en aide.

Pour cette étude, nous recherchons :

des enfants (garçons ou filles) âgés de 7 à 12 ans.

En participant, vous aurez peut-être la chance de remporter 2 places de cinéma (1 place adulte et 1 place enfant) pour une séance au Cinescope de Louvain-La-Neuve ou dans un cinéma UGC de Bruxelles. Le vainqueur sera tiré au sort parmi l’ensemble des participants et informé par courriel.

Intéressés ?

Contactez-moi par mail à l’adresse khira.elbouragui@uclouvain.be ou par téléphone au 0498/56.13.60 pour en savoir plus sur les modalités de l’étude. Les rendez-vous auront lieu à Bruxelles, à Louvain-La-Neuve ou à Mons, selon votre préférence.

_____________________________________________________________________________________________________

Cette étude est menée sous la direction du Prof. Mandy Rossignol (mandy.rossignol@umons.ac.be)

de l’Université de Mons (Service de Psychologie Cognitive et Neuropsychologie)

et collaboratrice scientifique à l’Université Catholique de Louvain.

Recherche de participants étude TDA/H

 

Dans le cadre d’un mémoire de fin d’études portant sur la relation entre les paramètres visuels et les processus d’inhibition chez les enfants présentant un TDA/H de type combiné on recherche  des enfants âgés entre 8 -12 ans et présentant un TDAH de type combiné.

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter Madame Souad Boubnad au numéro 0478 38 39 38 ou par mail via l’adresse ssouad2009@gmail.com.

Vous trouverez ci dessous des explications supplémentaires sur cette étude.

Relation entre les paramètres visuels et les processus d’inhibition

Isabelle Massat – Philippe Peigneux (Promoteurs)
Souad Boubnad (Étudiante)

Introduction

Votre enfant est invité à participer à un projet de recherche dans le cadre d’un travail de fin d’étude en sciences psychologiques sous la supervision du docteur Massat Isabelle, pédopsychiatre au service de neurologie de l’hôpital Erasme et de monsieur Peigneux Philippe, professeur à l’Université Libre de Bruxelles.

Ce projet de recherche est destiné à comprendre les relations entre des paramètres visuels et les processus d’inhibition chez les enfants présentant un TDAH de type combiné, par rapport à des enfants ne présentant pas ce trouble.

Description du protocole de l’étude

Dans le cadre de cette étude, nous avons besoin de votre enfant pour passer une série de tests. Ces tests mesurent entre autres les capacités d’attention et de mémoire. Certains tests sont faciles, d’autres plus difficiles, mais l’important est que votre enfant fasse de son mieux. Il devra également passer des tests visuels simples.

Les participants recrutés pour cette étude sont au nombre de quarante, âgés entre 8 et 12 ans et ayant une bonne connaissance du français. Ils ne doivent pas présenter de pathologies ophtalmiques, psychiatriques ou des troubles du sommeil et, en outre, être nés à 38 semaines, ou plus, de gestation. Veuillez nous informer si votre enfant présente une de ces difficultés. Les enfants seront répartis en deux groupe : l’un comprenant vingt enfants présentant un TDAH de type combiné et l’autre comprenant des enfants sans TDAH. La participation de chaque enfant se fera sur deux séances, à intervalle d’une semaine, à raison d’une durée de deux heures par séance.

Lors de la première rencontre, nous commencerons par vous poser des questions concernant la santé de votre enfant afin de déterminer sil peut faire partie de l’étude.

Il vous sera également demandé, en tant que parent/tuteur, de remplir des questionnaires concernant les comportements de votre enfant. Comme pour le reste des données recueillies, vos réponses à ces questionnaires sont confidentielles et seront traitées de manière anonyme.

Ensuite, nous demanderons à votre enfant de réaliser plusieurs tâches comme par exemple répéter une liste de chiffres, associer des cartes selon des critères, etc.… Certaines tâches se font sur un ordinateur, d’autres sont du type « papier-crayon ».

Lors de la deuxième rencontre, nous demanderons à votre enfant de réaliser d’autres tâches du même type sur l’ordinateur, et de passer deux tests où il devra regarder d’un côté ou de l’autre selon les instructions, pendant qu’une machine suit les mouvements de ses yeux. Ce n’est pas difficile et pas du tout dangereux, mais il devra se concentrer pour bien le faire.

Si votre enfant dispose d’un dossier médical chez le docteur Massat, celui-ci sera consulté pour y recueillir les résultats des bilans neuropsychologiques antérieurs.

Sur votre demande, les résultats du bilan neuropsychologique pourront être communiqués au médecin ou au neuropsychologue qui suit votre enfant. Participer à cette étude n’apportera pas un bénéfice direct à votre enfant, mais nous permettra de mieux comprendre la physiopathologie du TDAH, ce qui devrait permettre une meilleure prise en charge à long terme. La participation à cette étude ne comporte aucun risque.