Stage méthode de travail pour ados à Tournai

affiche-paques-2017-1
Pour voir l’affiche en pdf cliquez ici : affiche-pa%cc%82ques-2017

Publicités

Etude sur les liens entre les émotions et l’inattention chez les enfants atteints de TDA/H.

Votre enfant est ANXIEUX, hyperactif

ou présente des difficultés attentionnelles ?

__________

Il a du mal à se concentrer, à tenir en place, n’est pas à l’aise en groupe ?

Nous vous proposons de participer à une étude sur le lien entre les émotions et l’inattention chez l’enfant anxieux ou ayant un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Celle-ci a pour but de mieux comprendre les raisons pour lesquelles ces enfants peuvent rencontrer des difficultés dans leurs relations sociales, et ce afin de mieux leur venir en aide.

Pour cette étude, nous recherchons :

des enfants (garçons ou filles) âgés de 7 à 12 ans.

En participant, vous aurez peut-être la chance de remporter 2 places de cinéma (1 place adulte et 1 place enfant) pour une séance au Cinescope de Louvain-La-Neuve ou dans un cinéma UGC de Bruxelles. Le vainqueur sera tiré au sort parmi l’ensemble des participants et informé par courriel.

Intéressés ?

Contactez-moi par mail à l’adresse khira.elbouragui@uclouvain.be ou par téléphone au 0498/56.13.60 pour en savoir plus sur les modalités de l’étude. Les rendez-vous auront lieu à Bruxelles, à Louvain-La-Neuve ou à Mons, selon votre préférence.

_____________________________________________________________________________________________________

Cette étude est menée sous la direction du Prof. Mandy Rossignol (mandy.rossignol@umons.ac.be)

de l’Université de Mons (Service de Psychologie Cognitive et Neuropsychologie)

et collaboratrice scientifique à l’Université Catholique de Louvain.

Recherche de participants étude TDA/H

 

Dans le cadre d’un mémoire de fin d’études portant sur la relation entre les paramètres visuels et les processus d’inhibition chez les enfants présentant un TDA/H de type combiné on recherche  des enfants âgés entre 8 -12 ans et présentant un TDAH de type combiné.

Pour toute information complémentaire vous pouvez contacter Madame Souad Boubnad au numéro 0478 38 39 38 ou par mail via l’adresse ssouad2009@gmail.com.

Vous trouverez ci dessous des explications supplémentaires sur cette étude.

Relation entre les paramètres visuels et les processus d’inhibition

Isabelle Massat – Philippe Peigneux (Promoteurs)
Souad Boubnad (Étudiante)

Introduction

Votre enfant est invité à participer à un projet de recherche dans le cadre d’un travail de fin d’étude en sciences psychologiques sous la supervision du docteur Massat Isabelle, pédopsychiatre au service de neurologie de l’hôpital Erasme et de monsieur Peigneux Philippe, professeur à l’Université Libre de Bruxelles.

Ce projet de recherche est destiné à comprendre les relations entre des paramètres visuels et les processus d’inhibition chez les enfants présentant un TDAH de type combiné, par rapport à des enfants ne présentant pas ce trouble.

Description du protocole de l’étude

Dans le cadre de cette étude, nous avons besoin de votre enfant pour passer une série de tests. Ces tests mesurent entre autres les capacités d’attention et de mémoire. Certains tests sont faciles, d’autres plus difficiles, mais l’important est que votre enfant fasse de son mieux. Il devra également passer des tests visuels simples.

Les participants recrutés pour cette étude sont au nombre de quarante, âgés entre 8 et 12 ans et ayant une bonne connaissance du français. Ils ne doivent pas présenter de pathologies ophtalmiques, psychiatriques ou des troubles du sommeil et, en outre, être nés à 38 semaines, ou plus, de gestation. Veuillez nous informer si votre enfant présente une de ces difficultés. Les enfants seront répartis en deux groupe : l’un comprenant vingt enfants présentant un TDAH de type combiné et l’autre comprenant des enfants sans TDAH. La participation de chaque enfant se fera sur deux séances, à intervalle d’une semaine, à raison d’une durée de deux heures par séance.

Lors de la première rencontre, nous commencerons par vous poser des questions concernant la santé de votre enfant afin de déterminer sil peut faire partie de l’étude.

Il vous sera également demandé, en tant que parent/tuteur, de remplir des questionnaires concernant les comportements de votre enfant. Comme pour le reste des données recueillies, vos réponses à ces questionnaires sont confidentielles et seront traitées de manière anonyme.

Ensuite, nous demanderons à votre enfant de réaliser plusieurs tâches comme par exemple répéter une liste de chiffres, associer des cartes selon des critères, etc.… Certaines tâches se font sur un ordinateur, d’autres sont du type « papier-crayon ».

Lors de la deuxième rencontre, nous demanderons à votre enfant de réaliser d’autres tâches du même type sur l’ordinateur, et de passer deux tests où il devra regarder d’un côté ou de l’autre selon les instructions, pendant qu’une machine suit les mouvements de ses yeux. Ce n’est pas difficile et pas du tout dangereux, mais il devra se concentrer pour bien le faire.

Si votre enfant dispose d’un dossier médical chez le docteur Massat, celui-ci sera consulté pour y recueillir les résultats des bilans neuropsychologiques antérieurs.

Sur votre demande, les résultats du bilan neuropsychologique pourront être communiqués au médecin ou au neuropsychologue qui suit votre enfant. Participer à cette étude n’apportera pas un bénéfice direct à votre enfant, mais nous permettra de mieux comprendre la physiopathologie du TDAH, ce qui devrait permettre une meilleure prise en charge à long terme. La participation à cette étude ne comporte aucun risque.

Etude sur le traitement ostéopathique du TDA/H : recherche de participants

TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE DU TROUBLE DE DÉFICIT DE L’ATTENTION ET HYPERACTIVITÉ (TDA/H) : recherche de participants

PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE.

Nous vous présentons une étude clinique pionnière qui vise à établir l’efficacité des techniques ostéopathiques chez les enfants atteints de TDA/H.

Cette étude a été validée par le comité scientifique de l’École d’Ostéopathie de Madrid et enregistrée aupres du système d’enregistrement international des essais cliniques de l’OMS. Elle remplit toutes les conditions requises pour l’expérimentation sur des sujets humains et respecte les lois en vigueur dans l’Union Européenne.

QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES DE CETTE RECHERCHE?

Cette recherche consiste en une étude clinique dans laquelle sera évaluée la faisabilité du traitement ostéopathique dans une approche thérapeutique globale du TDAH.

Elle est adressée à des garçons et des filles entre 7 et 11 ans diagnostiqués de TDA/H.

Cette étude aura lieu tout au long du premier semestre de 2016, moyennant trois séances d’une durée maximale de 20 minutes:

  • 1e séance: Samedi 16 et dimanche 17 janvier 2016.
  • 2e séance: Samedi 5 et dimanche 6 mars 2016.
  • 3e séance: Samedi 23 et dimanche 24 avril 2016.

Les enfants seront reçus au 127 Avenue Montjoie, 1180 Uccle. Suivant les demandes, un deuxième endroit pourra être envisagé.

QUELS EXAMENS EXPLORATOIRES SERONT RÉALISÉS?

Cette étude comprend la réalisation de plusieurs examens exploratoires à caractère non invasif, préalablement à chaque séance de traitement:

– Mesure de la taille (avec un stadiomètre), du poids (avec un pèse-personne numérique) et de la tension artérielle (avec un tensiomètre numérique de bras).

– Échelle de Vanderbilt d’évaluation du TDAH pour les parents.

– Échelle de Vanderbilt d’évaluation du TDAH pour les enseignants.

Les échelles de Vanderbilt pour les parents et les enseignants feront l’objet d’une quatrième évaluation, durant la semaine du 23 au 29 mai 2016.

QUELS SONT LES BÉNÉFICES ET LES RISQUES DE CETTE ÉTUDE?

Le bénéfice principal de cette étude est de déterminer scientifiquement la validité du traitement ostéopathique du TDAH.

Le choix des techniques ostéopathiques à utiliser dans cette étude, ainsi que des critères d’inclusion et d’exclusion des participants, permet la minimisation des risques associés. Néanmoins, étant donné le caractère pionnier de cette étude, on pourrait imaginer que des symptômes adverses peuvent apparaître:

  • Gêne ou douleur temporaire et légère au crâne et/ou au rachis cervical.

  • Aggravation temporaire des symptômes du TDAH.

COMMENT NOUS CONTACTER?

Vous pouvez contacter Sergio GRIMA GARCÍA, le chercheur principal de l’étude:

– Par mail: sergi2g@gmail.com

– Par téléphone: +33647288255

– Par courrier: 6 Rue de Warneton; 59890 Quesnoy-sur-Deûle (FRANCE)

Votre collaboration est indispensable pour la réalisation de cette étude.

Nous vous remercions à l’avance de votre attention.

Etude TDA/H : recherche de participants âgés de 7 ans – L’apprentissage implicite chez l’enfant : apprentissage d’une grammaire artificielle

Informations destinées aux volontaires

Introduction

Vous êtes invité(s) à participer à une étude de recherche menée à l’Université Libre de Bruxelles par moi-même, Lonardelli Angela, mémorante en Neuropsychologie, sous la supervision du Professeur Arnaud Destrebecqz. Cette étude s’intéresse à l’apprentissage implicite auprès d’une population d’enfants âgés de 7 ans.

Avant que vous n’acceptiez que votre enfant participe à cette étude, vous devez connaître l’organisation mise en place ainsi que les risques et les avantages liés à la participation de votre enfant afin de pouvoir prendre une décision informée. C’est ce que l’on appelle donner un « consentement éclairé ».

Si vous souhaitez des informations complémentaires, mais aussi en cas de problème ou d’inquiétude concernant ce projet de recherche, vous pouvez contacter l’investigatrice principale, Angela Lonardelli , au numéro de téléphone suivant : 0487.16.27.77 et/ou à l’adresse email suivante : alonarde@ulb.ac.be.

Si vous acceptez que votre enfant participe à cette étude, vous devez savoir que :

  • La participation est volontaire et nécessite la signature d’un consentement. Même après l’avoir signée, vous pouvez mettre fin à la participation de votre enfant à tout moment en informant l’investigatrice. Votre enfant peut également mettre fin à sa participation à tout moment.

  • Les données recueillies sont confidentielles et l’anonymat est garanti lors de la publication des résultats.

  • Vous pouvez toujours contacter l’investigatrice ou un membre de son équipe si vous avez besoin d’informations complémentaires. 


Si vous participez à cette recherche, nous vous demandons :

  • De collaborer pleinement au bon déroulement de cette recherche

Veuillez lire attentivement ces quelques pages d’informations et poser toutes les questions que vous souhaitez à l’investigatrice ou à la personne qui le représente.

Description du protocole de l’étude

  • Organisation du protocole

Dans cette étude, nous évaluerons les capacités d’apprentissage implicite. Dans notre vie quotidienne, nous apprenons souvent explicitement, c’est-à-dire dans l’intention d’acquérir de nouvelles connaissances ou de compléter notre compréhension de notre environnement. Cependant, d’une façon plus automatique, nous apprenons les régularités qui existent entre des événements, et ce, sans une intention particulière d’apprendre et sans être capables d’exprimer la connaissance acquise. Ce type d’apprentissage est qualifié d’apprentissage implicite. Nous nous intéressons au lien qui existe entre l’apprentissage implicite et les enfants présentant des symptômes de TDAH.

Pour les besoins de l’étude, l’expérience se déroule sur 1 session ou 2 sessions selon votre volonté. La séance peut se dérouler à l’école ou à votre domicile.

Lors de la séance, nous commencerons par vous poser des questions personnelles sur votre enfant (âge, prend-il des médicaments?) Ensuite, nous lui faisons passer un test de Q.I. Les parents et les enseignements devront compléter le questionnaire de Conners qui est une mesure subjective du comportement. Enfin, votre enfant passera une expérience pour évaluer l’apprentissage implicite. Cette expérience est constituée de plusieurs séquences d’animaux et votre enfant devra les identifier.

  • Durée de la participation du volontaire


La durée de la participation est de 1 à 2 séances. La durée varie entre 1 h 30 à 2h.

  • Éventuels bénéfices pour le participant
Pour vous, il n’y a aucun bénéfice à participer à l’étude.

Pour vous, il n’y a aucun bénéfice à participer à l’étude.

Pour la collectivité, le bénéfice attendu est l’enrichissement des connaissances scientifiques concernant l’apprentissage implicite dans une population spécifique.

  • Description des risques et des mesures prises pour y remédier

Cette étude ne comporte aucun risque.

Droits et protection du participant

La participation à l’étude est volontaire : ceci signifie que vous avez le droit que votre enfant n’y participe pas ou d’y mettre un terme sans justification même si vous aviez donné préalablement votre accord que votre enfant y participe. Votre enfant a également le droit de refuser de participer à l’expérience indépendamment de votre accord. La participation à l’expérience signifie que vous acceptez que l’investigateur recueille des données concernant votre enfant et les utilise dans un objectif de recherche.

Vous ne serez pas payé pour la participation.

Vous avez le droit de demander à l’investigateur quelles sont les données collectées et quelle est leur utilité dans le cadre de l’étude. Vous disposez d’un droit de regard sur les données dites personnelles (données démographiques) et avez le droit d’y apporter des rectifications au cas où elles seraient incorrectes1.

Sachez que dans le cas où l’évaluation révélerait un déficit marqué, l’investigateur sera tenu de vous en informer. Si vous ne souhaitez pas être confronté à cette éventualité, vous ne pouvez pas participer à l’étude.

L’investigateur a un devoir de confidentialité vis-à-vis des données collectées. Ceci veut dire qu’il s’engage non seulement à ne jamais divulguer le nom de votre enfant dans le cadre d’une publication ou d’une conférence, mais aussi qu’il prendra toutes les mesures indispensables à la protection de ses données (code d’identification, protection par mot de passe des bases de données)2.

Les données personnelles collectées ne contiendront pas d’association d’éléments qui puissent permettre de malgré tout vous identifier3.

Quand l’étude sera terminée, l’investigateur s’engage à détruire la base de données qui contient le code d’identification, nom et prénom.

En cas de problème ou d’inquiétude de votre part, vous pouvez contacter la personne responsable de l’étude (Arnaud DESTREBECQZ) au numéro de téléphone suivant : 02 650 42 31.

Si vous acceptez de donner l’accord que votre enfant participe à cette étude et que votre enfant est également d’accord, vous signerez le formulaire de consentement éclairé. L’investigateur signera également ce formulaire et confirmera ainsi qu’il vous a fourni les informations nécessaires sur l’étude, que vous avez reçu le présent formulaire d’information, qu’aucune pression n’a été exercée pour que vous acceptiez de participer à l’étude et qu’il est prêt à répondre à toutes vos questions supplémentaires, le cas échéant.

1 Ces droits vous sont garantis par la loi du 8 décembre 1992 (amendée par la loi du 11 décembre 1998) suivie de la directive 95/46/CE du 24 octobre 2002 qui protège la vie privée et par les droits des patients définis par la loi du 22 août 2002.

2 En pratique, il constituera 2 bases de données différentes. L’une contiendra votre nom, prénom, et un code d’identification qu’il créera. Ce code d’identification sera utilisé dans la seconde base de données en regard de tous les résultats expérimentaux recueillis pendant votre participation à l’étude. Ces 2 bases de données seront conservées séparément et seront protégées par un mot de passe. Si l’investigateur confie vos données pour traitement statistique, seule la seconde base de données sera confiée à cette tierce personne.

3 La base de données contenant les résultats de l’étude ne contiendra donc pas d’association d’éléments comme vos initiales, sexe et date de naissance complète (jj/mm/aaaa).

RECHERCHE PARTICIPANTS POUR UNE ETUDE SUR LE TDAH

RECHERCHE PARTICIPANTS POUR UNE ETUDE SUR LE TDAH

Bonjour,

Je suis étudiante en Master 2  en neuropsychologie à l’ULB et pour mon

mémoire je vais effectuer une étude sur le TDAH chez l’adulte en

utilisant la réalité virtuelle.

Pour ça je cherche des personnes de plus de 18 ans ayant été

diagnostiqués TDAH .

L’étude commencera en Janvier 2015 et  se déroulera en deux séances

d’une heure chacune;

On pourra choisir les horaires qui vous conviendront et je peux me

déplacer pour effectuer le testing chez vous, ou bien à l’ULB, si vous

préférez.

Vous pouvez me contacter par mail ou par téléphone:

Simona.Chiarotti@ulb.ac.be  ou  0472 230 706