Grce-aux-renforcements

Publicité

profiltdah-4

« Tu pourrais faire un effort ! »

Vous êtes-vous déjà demandé si votre enfant, élève, conjoint, collègue… qui est  atteint de TDA/H n’en faisait pas déjà énormément ?

S’il n’était pas épuisé par les efforts permanents qu’il doit faire, à chaque instant, pour compenser son trouble ?

S’il n’était pas arrivé au bout de ses réserves d’énergie et de motivation ?

Lorsque vous côtoyez ou vivez avec une personne atteinte de TDA/H n’oubliez pas de faire une partie du chemin, de l’encourager, de la féliciter pour tous les efforts qu’elle fait, même si ceux-ci ne portent pas toujours leurs fruits.

Pascale De Coster
Fondatrice http://www.tdah.be

profiltdah-4

Une approche cumulative, extrêmement structurée et séquentielle, faisant appel à des supports multisensoriels comme l’ouïe, la vue, la parole, le toucher, le mouvement et les émotions, profite à tous les élèves, mais bien plus encore à ceux qui sont distraits.

Pascale De Coster

15078613_1173434109407028_3940622318209135250_n_1173434109407028
Les symptômes et le rendement scolaire du jeune atteint de TDA/H varient énormément d’un moment à l’autre, d’une situation à une autre, d’un jour à l’autre.
Ces fluctuations sont dues aux mécanismes neurologiques de son trouble et non à de la paresse ou à un manque de volonté.

Pascale De Coster

Auteure notamment de « TDA/H, mode d’emploi » et « Ou ai-je la tête ? : Mieux vivre son TDA/H en tant qu’adulte ».
Fondatrice de l’asbl http://www.tdah.be