Comme une voiture de course

téléchargement
Je suis comme une voiture de course tournant sur une piste. Je vole sur les lignes droites, j’accélère dans les virages… mais je n’ai pas de frein. Je ne peux pas m’arrêter quand je veux. Je n’arrive pas à rouler moins vite. Résultat, je peux sortir de la piste, ou même m’écraser !

Comment tu veux que dans ces conditions j’arrive à prouver ce que je vaux ?

J’ai un bon moteur (je suis intelligent) et un corps bien solide, mais mes freins ne marchent pas  bien. Je n’arrive pas rester tranquille ou à m’arrêter de faire quelque chose, même quand je sais que je devrais.

C’est ça mon TDA/H !

Aurélien, 11 ans.

Publicités

Idée lecture « TDA/H mode d’emploi

EB5046_alarescousse_TDAH_cvr_erasme_LR

TDA/H, mode d’emploi
Auteur : Pascale De Coster – Fondatrice http://www.tdah.be

Vivre avec le Trouble Déficitaire de l’attention avec ou sans Hyperactivité au quotidien : un outil vivant et pratique qui vous aidera à mieux faire face à ce trouble au quotidien.

Chaque enfant atteint de TDA/H est unique, tout comme chaque parent…

Il ne saurait donc y avoir une méthode d’éducation universelle et adéquate pour tous.

Vous trouverez dans cet ouvrage des stratégies, des outils, des pistes, … que chacun adaptera en fonction de l’enfant, de son âge, de ses symptômes, des circonstances etc.

C’est parce qu’élever un enfant atteint de TDA/H est un travail de chaque instant que vous, ses parents, méritez toute notre admiration !

Vous pouvez le commander :

– Via le site des éditions Erasme  ou par téléphone au  +32 (0)81 208680.

– Chez votre libraire en précisant le numéro d’ISBN : 9782874383533

– Ou via Amazon

Retrouvez Pascale De Coster sur Facebook via :
– sa page Pascale De Coster sur Facebook
– la page « TDA/H mode d’emploi »

Témoignage de Wallace, enseignant

Petit témoignage vécu dans ma classe de deuxième année primaire cette année . Lucien , diagnostiqué TDA/H, faisait partie de mes élèves. Passage délicat en première année, redoublement. Il arrive chez moi ébranlé, désorienté, peu d’estime de soi, souvent puni en et hors classe… Le coupable idéal… Clairement, on ne lui a pas permis de s’exprimer. Excellent contact avec la maman et puis … D’un élève rejeté par ses pairs, il est devenu une personne de référence en et hors classe. En 6 mois, son avenir s’est éclairci. Il a plein de potentiel que notre système scolaire avait écrasé . L’école peut faire très mal en voulant former des élèves standards, des petits soldats. En avril Lucien a déménagé, retour en France et je le regrette beaucoup. Il nous a beaucoup apporté. C’est la conjonction de plusieurs facteurs qui a permis cette belle évolution. Le climat de classe, la coopération, les rapports avec les parents, avec la pédiatre, la logopède. 

 

Wallace, enseignant.

Mon fils ado, atteint de TDA/H nous a écrit

Mon fils ado, atteint de TDA/H nous a écrit

Y’a une question que je me demande avant de me coucher le soir … 
Savent-ils au moins qui je suis ? 
Pourquoi me regardent-ils d’une drôle de manière ? 
Pourquoi ne me regardent-ils même pas du tout ? 
Pourquoi je semble étranger à leurs yeux ? 
Pourquoi me fait-on porter le blâme chaque fois que quelque chose va de travers ? 
Savent-ils vraiment qui je suis ? 
Pourtant, je les connais depuis longtemps … 
J’habite avec eux, sous le même toit, depuis des lunes déjà … 
Aussi loin que je puisse me souvenir, je suis leur frère, leur fils … 
Pourquoi me traitent-ils différemment des autres ? 
Pourquoi ? 
Ai-je fait quelque chose de mal ? 
Quelque chose qui les auraient dérangé ? 
Ces temps-ci, je n’existe pour eux que dans les moments où ils ont besoin de moi … 
Des trucs, des astuces, j’en ai à revendre … 
Des idées, j’en oublie tellement j’en ai … 
Mais j’ai toujours été mis à part, donc je me suis retiré tranquillement… 
Tranquillement mais sûrement … 
J’ai commencé à me taire sur mes idées personnelles, de peur de me faire écraser … 
De peur aussi de déplaire, sûrement … 
Si vous trouvez que je ne parle pas beaucoup, que je ne suis pas souvent là … 
Si c’est le cas, vous venez à peine de vous ouvrir les yeux … 
J’ai toujours été comme je suis maintenant, seulement, vous ne me voyiez pas … 
Maintenant que vous commencez à me voir, il est trop tard pour comprendre … 
J’ai vieilli, j’ai grandi en maturité, j’ai changé … 
Maintenant, j’ai trouvé une personne qui m’aime pour ce que je suis … 
Cette personne m’aime parce qu’elle s’est ouvert les yeux au bon moment pour me dire :  » Je t’aime comme tu es, comme tu l’as toujours été …  » 
Cette personne, je ne la force pas à m’aimer, elle m’aime de cœur … 
J’ai trouvé en elle tout ce que j’ai toujours voulu retrouver chez une personne … 
Elle me fait confiance, elle me comprends, elle me complimente … 
Même si ce n’est souvent pas beaucoup, j’apprécie qu’on me parle de ce que je fais de bien … 
Pas seulement de ce que je fais de mal … 
On ne me dit pas que ce que je fais c’est bien … 
On ne s’informe pas sur ce que j’aime, sur ce que je fais … 
On se ferme les yeux en se disant qu’elle sait ce qu’elle fait … 
Je suis à une période difficile de ma vie … 
Je me demande sans cesse si je fais les bons choix … 
Pour ça, vous ne m’aidez pas non plus … 
J’ai besoin de vous autant que j’avais besoin de vous avant … 
Cette lettre, je l’écrit pour mon frère et mon père … 
Le frère qui fait tout, mais qui reçoit en échange … 
Là est la différence avec moi … 
Ce que je fais, on en entend jamais parler … 
Lui, il lève le petit doigt et tout le monde le suit … 
Simple exemple, c’est un sportif … 
Je l’ai déjà été moi aussi, il y a longtemps … 
J’ai lâché par manque d’intérêt … 
On ne venait jamais me voir jouer, lui on s’en voulait de manquer un de ses matchs … 
Aujourd’hui, il est dans l’élite de sa discipline … 
Moi je me retrouve derrière un bureau et je travaille dans l’ombre … 
Je travaille pour que des jeunes comme lui puissent pratiquer le sport qu’ils veulent … 
En finale de mon texte, j’aimerais lancer un message à ces deux personnes … 
Je me nomme Vincent, j’habite à la même adresse que vous … 
Je suis votre frère … 
Je suis votre fils … 
J’ai besoin de vous … 
Besoin de votre soutien, de votre encouragement, de votre support moral … 
De vos paroles quand je suis dans le besoin … 
Besoin de votre amour … …parce que je vous aime. 

Vincent

L’asbl TDA/H Belgique sur internet

Nouveau logo

Site : http://www.tdah.be

Brochures : http://www.tdah.be/tdah/documentation/brochures

Blog : https://tdahbe.wordpress.com/

Pinterest : https://www.pinterest.com/TDAHBelgique/

Facebook : https://www.facebook.com/tdah.belgique