Conseils pour se remonter le moral

530778_483704404998004_1186291102_n

Vivre avec un enfant atteint de TDA/H est souvent exténuant.
Voici quelques pistes pour vous aider à retrouver le moral.

Regarder Ally Mc Beal dès que le feuilleton repasse à la télévision.

Ecouter le CD du feuilleton Ally… et danser.

Manger du chocolat… belge, bien entendu.

Ecouter un CD de Dario Moreno.

Dès que vous sentez que vous perdez le contrôle, mettez une distance émotionnelle entre vous et les événements pour être sûre de votre objectivité.

Trouvez un dérivatif : yoga, chant, musique, travaux manuels… Toutes les activités qui épanouissent un aspect de votre personnalité sont une source d’équilibre et un moyen de mieux résister aux contrariétés quotidiennes.

Veuillez à être bien entouré. Fréquenter des gens stressés est un important facteur de stress. A l’inverse, s’entourer de gens sereins – même pour un temps très court – procure un sentiment d’intense sérénité.

Ignorez les petites difficultés. Le premier secret pour accéder à la sérénité, c’est de ne pas laisser de petits problèmes vous empoisonner l’existence. Le deuxième secret, c’est de réussir à considérer TOUS les obstacles comme des obstacles mineurs.

Préservez des moments de détente : coiffeur, massage, manucure, épilation, restaurant avec une copine, cinéma avec les enfants…

A chaque jour suffit sa peine. La plupart de nos soucis le sont PAR ANTICIPATION. Neuf fois sur dix, ils n’ont aucune raison d’être, car les faits sur lesquels ils reposent ne se produisent jamais. Aussi, concentrez-vous sur le moment présent et dites-vous que demain est un autre jour.

SOURIEZ. Ne vous départez jamais de votre sens de l’humour. Jouez-en aussi souvent que possible. Rien de tel pour désamorcer les situations de stress et accéder au calme.

Ne luttez pas en vain. Dans tout combat survient un moment où l’acharnement ne sert plus à rien, surtout s’il devient une fin en soi. Sachez abandonner un combat inutile pour un autre qui en vaut la peine, comme savent le faire les personnes sereines.

N’oubliez jamais que votre opinion aujourd’hui n’est pas forcément l’opinion que vous aurez demain. Alors donnez-vous du temps pour réfléchir aux événements qui vous tracassent.

Pensez serein Ayez des pensées sereines. Contemplez des scènes sereines. Écoutez des sons sereins. A votre avis, qu’allez vous ressentir?

Soyez votre meilleur ami.

N’accordez de l’attention qu’à ce qui le mérite. Au besoin, isolez-vous 5 minutes pour prendre du recul.

Défoulez-vous : râlez, ronchonnez, mettez-vous en boule dès que vous en ressentez le besoin impérieux. Tout garder à l’intérieur, c’est accumuler le stress, avec le risque d’être totalement submergée un jour par de sombres idées.

Quand tout va mal, concentrez-vous sur la partie que vous pouvez influencer. Uniquement sur elle. Agissez et restez concentré pour agir encore et encore. Vite. et oubliez le reste : oubliez tout ce que vous ne pouvez pas influencer.

Allez regarder vos enfants qui dorment… ils sont si sages et si mignons.

Entourez-vous de gens qui voient le meilleur qui est en vous. Et qui vous encouragent.

Cessez une relation ou une activité non satisfaisante.

Quand vous discutez avec vos proches, laissez-les gagner. Choisissez d’être heureux, plutôt que d’avoir raison (même si vous avez raison !).

Ne faites jamais semblant.

Lorsque vous repensez à votre journée, ne vous polarisez pas uniquement sur les petits soucis. Prenez le temps de vous remémorer aussi les bons moments du jour !

Au lieu de regarder la télévision, écoutez votre musique préférée les yeux fermés.

Glissez-vous dans un bon bain moussant.

Faites une pause et prenez une grande et bonne inspiration régénératrice plusieurs fois par jour.

Prenez une longue et bonne douche, laissez l’eau chaude détendre les muscles de vos épaules et de votre dos.

Jouez avec vos amis ou vos enfants – c’est le secret de la jeunesse.

Permettez-vous une bonne mousse au chocolat comme dessert. Ma recette personnelle de mousse, dont les enfants et les gourmands raffolent est bien évidemment faite avec du chocolat belge :-).

Gardez de la distance par rapport au problèmes. 

Ne vous complaisez pas dans le passé. Vivez le présent, planifiez le futur.

Si vous ne vous sentez pas bien dans une situation, dites NON.

N’allez pas dans un supermarché le samedi après-midi.

Soyez patient avec les autres et avec VOUS-MÊME.

Restez en contact avec vos vieux amis et vos anciennes relations. Envoyez-leur des emails et des cartes de voeux.

Ne regardez pas trop les nouvelles à la télévision, lisez plutôt un journal, vous pourrez ainsi sélectionner ce qui vous intéresse.

Allez au bord de la mer, spécialement en automne ou en hiver.

Admirez, respirez à fond.

Essayez la peinture, la sculpture ou le dessin.

Gardez une attitude positive, pensez à toutes les bonnes choses qui vont vous arriver demain.

Apprenez par cœur votre poème préféré.

Gardez votre âme d’enfant.

Évitez de vous justifier ou de prouver vos qualités.

Apprenez trois tours de magie.

Soyez le meilleur ami de votre amour.

Frimez lors des dîners avec vos tours de magie.

Apprenez à jongler avec deux, puis trois balles.

Croyez au Père Noël.

Faites des exercices de respiration à chaque apparition de stress pour rester sereine quoi qu’il arrive.

Lisez des histoires aux enfants (n’oubliez pas de faire toutes les voix).

Quand on vous demande quel est votre plat préféré, répondez la poutine. Riez de ceux qui ne savent pas ce qu’est la Poutine. (Si vous ne savez pas ce qu’est la poutine, renseignez-vous, pendant ce temps là vous ne penserez plus à vos soucis).

Sautez comme un kangourou ou marchez en vous balançant comme un singe, pour faire rire les enfants.

Acceptez vos faiblesses.

Amitié et chocolat belge

Pascale De Coster
Fondatrice http://www.tdah.be

Publicités

Formation de base à la Communication Authentique et Efficace Inspirée de l’approche de Thomas Gordon à 1495 Marbais en mars et avril 2018

image002
Formation de base
à la Communication Authentique et Efficace
Inspirée de l’approche de Thomas Gordon

Les enfants ne m’écoutent pas – Je dois crier de plus en plus pour être entendu – Je suis parent et quand je m’adresse à l’enseignant de mon enfant lorsqu’il y a problème, je bute contre un mur – Je suis enseignant et quand je m’adresse aux parents pour signaler un problème, tout de suite il s’enflamme…

Que dire, comment le dire, que faire ?

Cette formation a pour objet d’aider les participants à exprimer leurs besoins et leurs valeurs de manière à se faire entendre, à développer des attitudes d’aide et d’écoute, et à trouver des solutions satisfaisantes pour résoudre les conflits.

Buts

  • Comprendre ce qui se passe dans la communication ;
  • Assumer ses besoins et ses valeurs ;
  • S’affirmer face aux demandes ;
  • Aider efficacement une personne qui éprouve un problème ;
  • Prévenir les conflits ;
  • Résoudre les conflits de besoins de façon équitable et les collisions de valeur de façon respectueuse.

Contenu :

D’abord, par diverses approches, nous apprenons à reconnaître notre ressenti et identifier nos besoins, à les exprimer de manière à nous respecter nous-mêmes et à respecter l’autre.

Ensuite, nous apprenons à écouter l’autre à le rejoindre dans ce qu’il vit afin de pouvoir l’accompagner à élaborer ses propres solutions.

Enfin, nous expérimentons la prévention des conflits et leur résolution en respectant les besoins de chacun.

Méthode

Approche théorique, jeux, mises en situation, moments de réflexion, exercices écrits et surtout, beaucoup d’échanges.

Public cible

Tout public, à partir de 16 ans accomplis et particulièrement les parents et les enseignants

Lieu

1495 Marbais

Horaire

Le mardi de 09 h 00 à 17 h 30

Dates :

  • Mardi 13 mars 2018 (module 1 et module 2)

  • Mardi 20 mars 2018 (module 3 et module 4)

  • Mardi 27 mars 2018 (module 5 et module 6)

  • Mardi 17 avril 2018 (module 7 et module 8)

  • ½ journée « intégration » prévue entre septembre 2018 et décembre 2018 (la date sera négociée)

Remarque : Afin d’optimaliser le rapport apprentissage/intégration des acquis,

  • Les trois premiers mardis sont espacés d’une semaine.
  • Le suivant est espacé de 3 semaines.

P.A.F :

  • Non membres : 320 €

  • Membres de TDA/H Belgique en ordre de cotisation : 120 €

Attention :

  • Pour des raisons de cohésion du groupe et de critères d’attestation, l’inscription à la formation sous-entend une participation à l’ensemble des modules.

  • L’inscription est effective dès réception de l’acompte

  • Le nombre de places est limité et les inscriptions seront clôturées le 20 février 2018

Quelques facilités :

  • Parking aisé

  • Sandwicherie à environ 3 km

Renseignements et inscriptions :

André Herry  andre@tdah.be
Instructeur certifié par l’EPE en communication efficace
Reconnu par Gordon Training International
réf :
http://www.ecoledesparents.be/fcg.html

 Affiche format pdf : annonce_formationgordon

Bulletin d’inscription Formation C.A.E. 2018

Nom :
Prénom :
Date de naissance :
Profession :
Adresse complète :
Téléphone :
GSM :
E-mail :

Je ne suis pas membre.

Je verse un acompte de cent-vingt euros sur le compte : IBAN : BE35 7340 1350 5237 – BIC : KREDBEBB de TDA/H Belgique en indiquant dans la rubrique communication : « acompte session C.A.E 2018 ».
Je verserai le solde de
deux cents euros au plus tard, lors de la première journée de formation.

Je suis membre de TDA/H Belgique en ordre de cotisation.

Je verse un acompte de soixante euros sur le compte : IBAN : BE35 7340 1350 5237 – BIC : KREDBEBB de TDA/H Belgique en indiquant dans la rubrique communication : « acompte session C.A.E 2018».
Je verserai le solde de
soixante euros au plus tard, lors de la première journée de formation.

Biffez les cases inutiles

Signature

Faire face au TDA/H, des brochures pour vous y aider.

 

Etre confronté au TDA/H amène son lot d’interrogations, de remises en questions : « Que puis-je faire pour améliorer ma relation avec ce jeune dont le comportement me place si souvent face à mes limites ? », « Que puis-je mettre en place pour développer mieux encore les forces de cet élève si distrait ou si impulsif ? »

Les guides, édités par l’asbl TDA/H Belgique – http://www.tdah.be –  sont des outils qui partent des besoins particuliers des personnes atteintes de TDA/H et, sans jamais être « une recette à appliquer point par point » tracent quelques pistes que vous pourrez explorer dans votre quotidien.
Chacun, traite d’un sujet bien particulier, clairement évoqué dans son titre.

TDA/H, comprendre et aider son enfant

parents2018.jpg

Inutile de vous le préciser, Le TDA/H est particulièrement complexe à appréhender au cœur d’une famille. Le comportement de l’enfant atteint de TDA/H est parfois difficile à décrypter. Une situation qui a tendance à compliquer les rapports familiaux !

Bonne nouvelle ! Il existe toute une série de pistes qui permettent d’améliorer chaque jour un peu plus le quotidien du noyau familial. Les parents les trouveront dans cette brochure qui est une mine d’or pour comprendre, relativiser et surtout trouver des solutions !

Saviez-vous qu’un simple mouchoir en papier peut permettre à un enfant de se détendre ? Connaissez-vous l’astuce parfaite pour évacuer tous les soucis de votre enfant ? Comment fonctionne mon enfant par rapport à moi ?

Toutes les réponses à ces questions et à des dizaines d’autres se retrouvent dans ce véritable livre de chevet qui accompagnera les parents au jour le jour.

TDA/H et scolarité, comprendre et accompagner l’élève atteint de TDA/H à l’école

Le TDA/H est un trouble neurologique qui touche environ une personne sur vingt.
Les adaptations pédagogiques permettent à ceux qui apprennent différemment, d’avancer dans leur cheminement scolaire.
Vous trouverez dans la brochure « TDA/H et scolarité » des outils pour réussir au mieux ces adaptations avec des informations sur le trouble et des conseils simples et pratiques à mettre en place au quotidien.

TDA/H, les aspects médicaux d’un trouble complexe


Orienté sur les aspects médicaux du TDA/H, le contenu de cette brochure est adapté pour être accessible à tous.

Le TDA/H chez l’adulte, une question de gestion

Les découvertes récentes démontrent que le TDA/H ne disparaît pas spontanément au sortir de l’enfance.
Le TDA/H persiste dans la vie de l’adulte atteint et perturbe sa vie affective ou professionnelle, de manière directement proportionnelle à la sévérité de son trouble et aux stratégies compensatoires qu’il a mises en place.
Ce guide se veut une base d’outils pratiques pour vous aider à mieux comprendre votre trouble et à en compenser les effets.

Le TDA/H en quelques mots et quelques images

La brochure « le TDA/H en quelques mots & en quelques images »  se veut surtout une première sensibilisation au TDA/H.
Vous y découvrirez, de manière simple et imagée, le vécu du TDA/H par l’enfant et par son entourage.  Sans donner de recette, elle ouvre des pistes de réflexion pour une éducation spécifique bienveillante.

TDA/H et adolescence

La gestion d’un adolescent atteint de TDA/H constitue un défi quotidien bien réel pour les parents et enseignants qui y sont confrontés, y compris les plus expérimentés.

Afin d’appréhender au mieux les symptômes du trouble, nous vous proposons de découvrir cet outil comprenant un ensemble de principes généraux ainsi que des trucs et astuces. Ceux-ci vous aideront à garder une ligne de conduite ferme, claire et bienveillante pendant toute la durée de ce long voyage, digne des labyrinthes les plus complexes, que constitue l’éducation d’un jeune souffrant de TDA/H.

En voici la table des matières :
– Introduction
– L’entrée dans l’adolescence et ses nouveaux défis
– Les conséquences du TDA/H quand il n’est pas pris en charge
– La prise en charge du TDA/H à l’adolescence
– Règles de base pour apprivoiser le TDA/H à l’adolescence
– Aider le jeune à compenser ses déficits
– Le chemin vers l’autonomie
– Comment favoriser les bons comportements et contrecarrer les indésirables ?
– Faire face à l’opposition
– Les relations familiales
– Comment tenir bon en tant que parent ?
– Scolarité, TDA/H et adolescence
– Faire face à mon TDA/H
– Les qualités des adolescents atteints de TDA/H
– En guise de conclusion

TDA/H et habiletés sociales

Vous vous trouvez impuissants face aux difficultés rencontrées au quotidien par votre enfant atteint de TDA/H, dans ses relations avec les autres ?
Vous vous sentez désarmés ?
Vous ne savez comment aborder la question avec lui ?
Vous ne savez comment l’aider ? Alors cette brochure vous est destinée !
Nous l’avons voulue pratique, positive, constructive, ludique et rassurante.

« Plus jamais seul dans mon coin » vous permettra d’accompagner votre enfant dans l’entrainement de ses habiletés sociales.
Au travers de l’histoire de Tara, il pourra s’identifier au jeune héros, comprendre ses difficultés à établir une relation et, sans culpabiliser, partager avec vous son vécu.
Une fois le dialogue instauré, l’histoire de Tara vous permettra de lui montrer qu’il existe des solutions.

À cet effet, les pages « Le jeune atteint de TDA/H face aux habiletés sociales » s’adressent directement à vous et aux autres adultes qui entourent votre enfant.
Elles expliquent les difficultés que rencontrent les jeunes atteints de TDA/H pour développer leurs habiletés sociales.
Toutefois, plus qu’un simple constat, elles débouchent aussi sur des conseils.

Cette brochure, à lire à deux, peut devenir pour vous et votre enfant une référence au quotidien.

Philo & Sophie découvrent le chapeau de la pensée

Cette brochure, qui visite les mécanismes attentionnels sous l’éclairage de la Gestion Mentale, a pour but d’offrir une aide concrète aux jeunes atteints de Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité – TDA/H – ainsi qu’aux adultes qui les accompagnent.

L’éclairage apporté par nous deux héros vous permettra, nous l’espérons, de mieux comprendre ce trouble, de mieux appréhender les problèmes qu’il peut provoquer les les solutions à mettre en place pour y faire face.

Attention à mon attention !

Une brochure pour expliquer le TDA/H aux 8 – 12 ans.
On entend souvent parler de ce fameux TDA/H sans pouvoir vraiment le décrire.
Cette brochure en parle avec des mots simples et des images très parlantes.
Elle explique avec tendresse et simplicité les difficultés que rencontrent quotidiennement les enfants TDA/H.
Toutes les personnes confrontées à un enfant TDA/H pourront grâce à cette brochure, lui expliquer dans ses mots à lui, qu’être différent c’est aussi une force.

!!! Cette brochure est à 10 euros l’exemplaire + frais d’envoi

Comment vous procurer ces brochures ?

  • Vous versez la somme selon les tarifs « brochures » et « frais d’envoi » sur le compte de TDA/H Belgique :
    734-0135052-37 – code IBAN : BE35 7340 1350 5237 – BIC : KREDBEBBEn communication: vos coordonnées complètes pour la livraison  ainsi que « Scolarité », « Comprendre », « Ado », »Attention », « Adulte », « Médical », « Habiletés » ou « Quelques » pour nous faire savoir quelle brochure vous désirez, et en quelle quantité.
    Précisez « + facture » si vous désirez une facture pour votre commande.Si vous n’avez pas assez de place en communication, envoyez un mail à info@tdah.be, précisant votre commande et l’adresse de livraison ( Si le virement provient d’une autre adresse, précisez-le nous) et indiquez en communication: Commande du [ date ]
  • Dès réception du virement, nous vous envoyons les brochures par la poste.
    Le délai hors vacances scolaires est de maximum 8 jours.

Tarif brochures :

Prix par brochure

– Comprendre, Scolarité, Adolescents, Adultes, Médical, Quelques mots, Philo & Sophie, Habiletés sociales :   5 euros
– Attention à mon attention : 10 euros
+ frais d’envoi

Frais d’envoi pour la Belgique

1 à 3 brochures : 5 euros
4 à 8 brochures : 10 euros
9 à 14 brochures : 15 euros

Frais d’envoi pour la France et le Luxembourg

15 euros pour un maximum de 10 brochures. N’hésitez donc pas à faire des commandes groupées.

Nous expédions nos brochures partout dans le monde.

Pour un envoi plus volumineux ainsi que pour des envois vers d’autres pays, merci de prendre contact avec info@tdah.be afin que nous puissions vous préciser les frais d’envoi vers votre pays.

Nos brochures sont également disponibles au Québec : Pour vous les procurer, contactez l‘association TDA/H Estrie.

Nouvelle brochure « TDA/H, comprendre et aider son enfant ».

TDAH_PARENTS2018-COUV•RVB - copie

L’asbl TDA/H Belgique est heureuse de vous annoncer la sortie
de sa 
nouvelle brochure
« TDA/H*, comprendre et aider son enfant
.

 

Commencer l’année 2018 en améliorant le quotidien des enfants atteints de TDA/H (et donc celui de la famille toute entière) !

Inutile de vous le préciser, Le TDA/H est particulièrement complexe à appréhender au cœur d’une famille. Le comportement de l’enfant atteint de TDA/H est parfois difficile à décrypter. Une situation qui a tendance à compliquer les rapports familiaux !

Bonne nouvelle ! Il existe toute une série de pistes qui permettent d’améliorer chaque jour un peu plus le quotidien du noyau familial. Les parents les trouveront dans cette brochure qui est une mine d’or pour comprendre, relativiser et surtout trouver des solutions !

Saviez-vous qu’un simple mouchoir en papier peut permettre à un enfant de se détendre ? Connaissez-vous l’astuce parfaite pour évacuer tous les soucis de votre enfant ? Comment fonctionne mon enfant par rapport à moi ?

Toutes les réponses à ces questions et à des dizaines d’autres se retrouvent dans ce véritable livre de chevet qui accompagnera les parents au jour le jour.

Cette brochure, vendue au prix de 5 € hors frais d’envoi, est réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Province du Brabant Wallon. Elle complète la collection d’outils édités par l’asbl TDA/H Belgique.
Pour feuilleter les premières pages de la brochure cliquez ici : TDAH_PARENTS2018-Public
Pour plus d’informations :  http://www.tdah.be/tdah/aide-soutien/brochures

En voici la table des matières :

Préface

Les règles de base
– S’informer sur le TDA/H
– De la routine avant toute chose, un milieu de vie stable, calme et structuré
– Des règles de vie simples, claires, réalistes, constantes et cohérentes
– Communiquer clairement
– Anticiper les problèmes
– Modifier vos attentes
– Définir vos priorités
– Faire preuve de créativité

Aider votre enfant à compenser ses déficits
– Organiser son environnement
– Améliorer l’attention
– Faire face aux pertes et aux oublis
– Contrôler l’impulsivité
– Canaliser l’agitation
– Gérer la procrastination
– Faire face à l’opposition
– Gérer les crises émotionnelles
– Le chemin vers l’autonomie

Conséquences : récompenses et sanctions
– Être constant et cohérent
– Utiliser en priorité le renforcement positif
– Utiliser des récompenses et des sanctions immédiates
– Réagir fréquemment aux actions de votre enfant
– Sanctionner

Le TDA/H au jour le jour
– Le matin
– L’école
– Le temps des devoirs et des leçons
– Les repas
– Le coucher
– Les activités parascolaires
– Les sorties 

Favoriser l’estime de soi de votre enfant 

Les habiletés sociales 

Le parent idéal dans une famille où l’on vit avec le TDA/H

Les qualités des enfant atteints de TDA/H

En guise de conclusion

Ressources utiles 

Sources

Amitié et chocolat belge

Pascale De Coster

Fondatrice de l’association TDA/H Belgique
www.tdah.be
info@tdah.be

*TDA/H = Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité

Cette pathologie fréquente touche, en Belgique, environ 96.000 enfants de moins de 14 ans.

Le TDA/H est un désordre neurodéveloppemental et neurobiologique entraînant des difficultés à inhiber et à contrôler les idées, les gestes, les comportements et les émotions.
Ce trouble de l’inhibition affecte les champs d’activité suivants : la mise en œuvre et l’organisation ; la vigilance et l’attention soutenue ; l’effort constant, le maintien de la motivation et la planification ; la mémoire de travail.

Les personnes atteintes de TDA/H sont principalement perturbées par :
– les troubles cognitifs attentionnels : distractivité, instabilité des idées, difficultés à s’organiser, oublis et pertes d’objets
– la désorganisation associée : procrastination, difficulté à commencer puis à terminer les tâches, éparpillement, retards, difficultés avec la notion de temps et la planification des tâches
– l’impulsivité : difficulté à réfléchir avant d’agir
– les difficultés à moduler l’intensité de leurs réactions émotionnelles : « à fleur de peau », « hypersensible ».

Les symptômes du TDA/H et leurs répercussions au quotidien entrainent fréquemment une faible estime de soi et un sentiment de sous-performance chronique, douloureusement vécus par les personnes atteintes.