A partir du 4 août 2018, Atelier « Parler pour les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » à Tournai

Parler 201810 %  de réduction pour les membres de l’asbl TDA/H Belgique en ordre de cotisation

Publicités

Stage « Préparer ton entrée en 1ère secondaire » du 27 au 31 août 2018 à Tournai

Rentrée 201810 % de réduction pour les membres de l’asbl TDA/H Belgique en ordre de cotisation

Le travail scolaire à la maison

10428674_403012369876635_265509132790799247_n
Le travail scolaire à la maison

Passer toute une journée à l’école est déjà fatiguant pour un enfant atteint de TDA/H.
Veuillez donc à ne pas charger davantage sa journée et à ne pas refaire l’école après l’école.

Chaque jour votre enfant doit :
– faire le travail qui est noté sur son journal de classe (leçons et devoirs)
– relire les leçons du jour
– ranger son cartable et ses classeurs

Ce que votre enfant peut faire :
– lire
– faire le point avec vous, sur ce qu’il a appris en classe, ce qu’il a compris et ce qu’il n’a pas compris
– retravailler un travail non réussi
– s’avancer dans le travail donné pour la semaine
– corriger ses cahiers

Comment pouvez-vous l’aider ?
– en essayant de lui donner le goût de lire, d’écrire, d’apprendre…
– en l’encourageant et en l’aidant à apprendre ses mots d’orthographe, ses leçons, ses tables de multiplication
– en n’hésitant pas à prendre rendez-vous avec son enseignant ou à communiquer avec lui en utilisant le journal de classe
– en signant après l’avoir lu et vérifié chaque jour son journal de classe.

Après l’école, le travail à la maison

10428674_403012369876635_265509132790799247_n
Après l’école, le travail à la maison

Par Robert Darche et Jean Bourque

Le but de ce texte est de proposer aux parents divers moyens pour les habiliter à superviser, de manière plus efficace, la période des devoirs et des leçons.

Le rôle des parents est important. Si le premier rôle en est un de supervision, le second en est un d’intérêt face à la vie scolaire de leurs enfants.

S’asseoir avec son enfant et lui expliquer le pourquoi des devoirs et des leçons. S’il en comprend l’importance, il sera peut-être plus motivé. Il sera peut-être plus réceptif à améliorer ses techniques d’étude ou de travail.

Motivation : Comment motiver son enfant?

• En démontrant de l’intérêt pour l’école.
• En l’encourageant, en le félicitant pour ses moindres progrès, en stimulant son développement.
• En ayant, avec lui, un contact calme et détendu.
• En parlant positivement de l’école.
• En se servant de tableaux de renforcement positifs.
• En éliminant tout langage négatif de la part de son enfant.

Organisation

• Habituer son enfant à débuter sa période de travaux scolaires par quelques respirations profondes, ça calme et oxygène le cerveau.
• S’assurer de comprendre et de savoir ce que son enfant a à faire et à étudier chaque soir.
• L’habituer à travailler aux mêmes heures à tous les soirs (créer une routine).
• Bâtir un horaire de travail avec lui afin qu’il puisse visualiser qu’il aura amplement le temps de faire autres choses dans sa soirée.
• L’enfant doit travailler dans un endroit calme, aéré et bien éclairé avec tout le matériel nécessaire.
• Éviter toutes distractions au moment de la période de travail. L’enfant peut débuter par ce qu’il aime le moins.

Discipline

• Éviter le piège de trop aider l’enfant et vouloir tout faire à sa place en corrigeant certaines erreurs. C’est lui rendre un mauvais service et cela peut retarder ses apprentissages.
• Voir son enfant tel qu’il est et être honnête; ne pas encourager la demi-mesure.
• Ne pas se gêner pour faire recommencer un travail bâclé ou mal exécuté ou, encore, une leçon mal étudiée.
• Éviter les longues périodes de télé.
• Vérifier le genre d’émissions qu’il regarde.

Étude : Observer votre enfant dans sa manière d’étudier… Comment aborde-t-il son travail? Est-il concentré? A-t-il constamment besoin d’aide?

• Votre enfant doit savoir comment bien utiliser son agenda et en connaître le contenu ainsi que l’importance.
• Votre enfant doit pratiquer une étude active, varier ses méthodes d’étude. Il doit se créer des habitudes mentales pour l’aider à retenir ce qu’il étudie.
• L’étude ne devrait pas se faire immédiatement après le repas.
• Pour améliorer sa compréhension en lecture, il serait bon d’habituer votre enfant à se faire des petits résumés de ce qu’il vient de lire.
• Félicitez-le de ses résultats et encouragez-le à persévérer.
• Aidez votre enfant à bien planifier et préparer ses examens au moins deux semaines avant le début des examens… ne pas attendre à la dernière minute.

Robert Darche enseigne au primaire, Jean Bourque est orthopédagogue.

Ce texte est tiré de la revue «Veux-tu savoir?», publiée par la Fédération des comités de parents de la province de Québec, volume 21, numéro 4, juillet-août 1998.