Comment limiter l’impact du TDA/H sur le devenir du jeune ?

10428674_403012369876635_265509132790799247_n

Comment limiter l’impact du TDA/H sur le devenir du jeune ?

Tout simplement par une prise en charge optimale du trouble, c’est-à-dire en considérant le jeune dans son entièreté :

– En l’aidant à compenser les déficits, au besoin par des approches thérapeutiques

– En développant son estime personnelle

– En le soutenant et en soutenant son entourage

– En travaillant avec tout ce qu’il offre de positif. Son TDA/H ne doit pas masquer sa valeur intrinsèque.

– En faisant de sa différence, une force

André, bénévole à www.tdah.be

Publicités

Idée lecture : Aider son enfant maladroit

De nombreux enfants rencontrent des problèmes moteurs : environ 2 % d’entre eux sont dyspraxiques.

Ne laissez pas la dyspraxie gâcher la vie de votre enfant… Apprenez à l’aider !

Votre enfant est très maladroit ? Il ne parvient pas à effectuer des gestes simples avec précision ? Il semble toujours manquer d’équilibre ? Simples et concises, ces 50 fiches vous donneront les clés pour déceler les signes de la dyspraxie et soutenir efficacement votre enfant pour qu il planifie et coordonne correctement ses mouvements.

Biographie de l’auteur

Delphine de Hemptinne est orthophoniste et détient une maîtrise en sciences de l’éducation, orientation psychopédagogie. Elle travaille depuis plusieurs années comme logopède et psychopédagogue au sein du service de pédopsychiatrie du centre Psypluriel-Pastur, à Bruxelles. Elle s’est spécialisée dans la prise en charge des enfants et adolescents souffrant conjointement de TDA/H et de troubles spécifiques des apprentissages. Elle participe également à la formation de professionnels (enseignants, psychologues, etc.) à ce sujet.

Jehanne Mignot est psychologue, psychothérapeute et psychomotricienne. Elle intervient auprès de jeunes enfants qui présentent un retard de développement ou des difficultés motrices et relationnelles. Elle prend également en charge les jeunes souffrant de troubles neurodéveloppementaux, de comportement et anxieux à l’aide de la pratique émotivo-cognitivo-comportementale.

Pour acheter ce livre, cliquez sur l’image

416F7oSnzgL._SX353_BO1,204,203,200_

 

Comme une voiture de course

téléchargement
Je suis comme une voiture de course tournant sur une piste. Je vole sur les lignes droites, j’accélère dans les virages… mais je n’ai pas de frein. Je ne peux pas m’arrêter quand je veux. Je n’arrive pas à rouler moins vite. Résultat, je peux sortir de la piste, ou même m’écraser !

Comment tu veux que dans ces conditions j’arrive à prouver ce que je vaux ?

J’ai un bon moteur (je suis intelligent) et un corps bien solide, mais mes freins ne marchent pas  bien. Je n’arrive pas rester tranquille ou à m’arrêter de faire quelque chose, même quand je sais que je devrais.

C’est ça mon TDA/H !

Aurélien, 11 ans.

Cycle de Pleine Conscience pour enfants de 8 à 11 ans et/ou familles à Wavre.

10428674_403012369876635_265509132790799247_n

Cycle de 9 séances de Pleine Conscience pour enfants de 8 à 11 ans, et pour familles.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

C’est un outil unique et formidable de gestion de soi. S’entraîner à la pleine conscience consiste à apprendre à se poser dans l’instant présent, le temps d’un dialogue silencieux avec soi-même. Ce type de méditation qui a fait ses preuves à travers bon nombre de recherches scientifiques présente des avantages tels qu’une baisse du niveau d’anxiété, l’augmentation du niveau d’attention/concentration, et une meilleure conscience de soi. Les objectifs d’un cycle de pleine conscience sont multiples : prise de conscience de nos automatismes, écoute de nos sensations et de nos émotions, prise de recul par rapport à nos pensées et ruminations… et au final, diminution de l’anxiété, de l’agitation (physique et/ou mentale) et de l’impulsivité.

Ces moments partagés en famille, autour de l’apprentissage d’un outil de mieux-être offre les bases d’une meilleure communication entre les membres de la famille. Reconnaitre, exprimer mes sensations, mes émotions, mes besoins, les transmettre à l’autre de manière respectueuse de moi et de lui, quel plus beau cadeau s’offrir en famille ?

En groupe, c’est l’occasion d’expérimenter des échanges avec les autres en respectant chacun dans sa différence.

Ces cycles s’adressent surtout à enfants ou des familles ayant à faire face aux difficultés TDAH. Mais peuvent convenir également à n’importe quelle famille qui désire s’offrir cette chance unique d’amener la communication vers plus d’authenticité, de bienveillance et d’écoute.

Ou?

au Centre Arbre de Vie – Rue Barrière Moye 18 – 1300 Wavre

Quand ?

Les mercredi de 14h à 15h30 pour les enfants (8 à 11 ans)

Les mercredi de 16h à 17h30 pour les familles

Dates : 17/01/2018 – 24/01 – 31/01 – 07/02 – 21/02 – 28/02 – 07/03 – 14/03 – 21/03.  Deux séances individuelles sont prévues : une avant le cycle et si nécessaire une après.

Prix

250€/personne pour le cycle (les mutuelles interviennent pour les psychologues).  

S’il vous reste des questions ou pour vous inscrire, n’hésitez pas à m’appeler ou m’envoyer un mail.

Karima MELIANI, psychologue, formée à la thérapie familiale et à la Pleine Conscience à l’UCL.

0497 444 637

karimameliani@hotmail.com