Témoignage de parents : Pauline

profiltdah-4

Pauline

J’habite en Belgique, j’ai 38 ans, je vis avec un charmant monsieur de 43 ans( l’homme) qui ne s’implique pas tellement de l’éducation des enfants( pas le temps trop de boulot….!) et nous avons un charmant bambin de 9 ans et 7 jours( il paraît que cela est important).

Je pense que je dois avoir quelques difficultés à avoir des enfants mais sans le vouloir vraiment Paul est arrivé 10 ans après l’arrêt de la pilule que je prenais pour faire comme tout le monde.

Je n’ai pas su tout de suite que j’étais enceinte, je l’ai appris à 4 mois et demi de grossesse.

Pas que je sois ignorante mais j’étais en sevrage de cortisone, je commençais enfin à perdre du poids et il y avait bien longtemps que je n’avais plus de cycles ( à 27 ans on a diagnostiqué une maladie de Crohn, je ne pesais pus que 35 kilo, je mesure 1.70 et j’ai eut un très lourd traitement pendant 2 ans et demi, surtout cortisone et pour ceux qui connaisse salazopirine et régime sans déchets amusant à suivre…). C’est en faisant une colono (super amusant j’aime beaucoup..) que le gastro m’a appris que j’étais enceinte …il y a mieux pour l’apprendre… confirmé 1 heure plus tard par une première écho oh combien merveilleuse.

Ma première angoisse de maman a été de savoir ce qu’il en était des doses massive de cortisone prise pendant ces premiers mois, le gynéco m’a affirmé être sûr à 100/100 que tout irait bien que je n’avais aucune raison de m’inquiéter, tu parles Charles…

Bref cette grossesse c’est bien déroulée jusqu’à 7 mois, malgré le fait que j’avais constamment un joueur de foot dans le ventre( mais il bouge madame de quoi vous plaigniez-vous? c’est vrai je me le demande encore…) déjà les prémices de ce qui allait suivre?…

A 7 mois donc premières inquiétudes, il y a souffrance foetale mais on ne sais pas pourquoi, j’irai presque jusqu’à terme 38 semaine ou l’on provoquera pour plus de sécurité cette naissance et pour cause c’est dans le branle-bat-combat général que l’on décidera qu’il fallait tout compte fait faire une césarienne de toute urgence, on perdait le bébé normal il avait le cordon autour du cou(3x) et le pauvre s’étranglait au fur et à mesure de la progression.Bienvenue mon chéri dans ce monde cruel et dans quelles conditions. Tout fut vite oublié quand 4 heures plus tard je retrouvais mon bouchon endormi avec l’heureux homme… qu’ils étaient mignons tous les deux.

Après ce fut le calme plat du moins je le pensais en fait tout était occupé à ce mettre en place.

Il y avait bien ces tétés qui prenaient de plus en plus de temps, ces moments de veille toute une journée, mais il passait si bien ses nuits 10 heures en 1 fois à 3 mois et qu’est qu’il évoluait vite…

Paul à marché à …9 mois et oui quel prodige et ce jour la pauvre de moi j’ai perdu mon bébé…

Il est devenu un vrai petit garçon… fatiguant et je n’osais me plaindre tout le monde admirait ses prouesses fulgurantes mais je sentais que quelque chose n’était pas normal, IL ÉTAIT ÉPUISAIT.

Je tenais le coup du moins naïvement je le pensais en fait j’étais en train de bouffer mes réserves.

Je ne travaillais pas ( c’est mieux pour un enfant d’être élevé à la maison… l’homme), ma famille habite en province et ma mère considérons qu’elle est morte c’est plus simple, ma belle famille je n’osais pas demander trop, j’étais à la maison et je devais élevé mon fils seule, erreur…

Quand Paul à eu 20 mois j’ai voulu le tuer vraiment, en le jetant par le fenêtre heureusement que le téléphone existe sans quoi je crois bien que j’aurais basculée, j’ai crier au secours ,cela me sera reprocher par Très Chère Mère plus tard…, l’homme est rentré fissa du boulot et à pris la décision que cette fois je devait prendre quelques jours d’oxygène enfin j’ai pu respirer quoi que je me sentais coupable d’abandonner mon bébé durant ses 2 jours.

Enfin l’entrée à l’école maternelle est arriver, je ne remercierai jamais assez cette première institutrice qui m’a obliger à prendre du recul vis à vis de Paul et surtout est parvenue à me faire admettre de ne plus culpabiliser à la moindre crise, elle avait compris le problème et me déchargeais de mes responsabilités et prenant en charge la pile électrique Paul, elle avait posé son diagnostique sans toutefois m’en parler.

Ensuite nous quittons Bruxelles pour nous éloigner de Très Chère Mère(TCM) qui commence à nous envahir, je passe les détails.

Paul change d’école et cela à l’air de fonctionner assez bien, Paul est en 2 ème maternelle.

Jusqu’au moment ou TCM décide après 2 ans et demis de silence de se rappeler au bon souvenir de Paul est-ce cela qui à rédéclencher le mécanisme mis en veille ou bien moi qui inconsciemment l’ai fait. Toujours est-il que le défilé d’experts(assistante sociale, psy, défilée au tribunal…) pour savoir si TCM pouvait obtenir un droit de visite ont remis cette machine en route;

Paul à 5 ans et demi il redevient invivable avec moi mais surtout à l’école.Il est grand pour son âge( la taille d’un enfant de 7 ans) on à tentante à le considérée par sa taille et non par sa maturité.Il ne reste pas tranquille un seul instant, dérange tout et tout le monde, il est désordonné, ne fait attention à rien et surtout pas à lui, n’écoute pas, quoi qu’il ai développé, c’est surprenant, une attitude d’écoute mais rien, on à l’impression qu’il écoute et est attentif mais en fait rien ne le pénètre, il casse tout ce qu’il touche, est « méchant verbalement » avec tout le monde bref un véritable monstre tortionnaire et pourtant….on sens qu’il aime tout le monde on croit qu’il veut nous le dire mais non ce sont de méchancetés qui sortent et moi qui l’aime éperdument je crie je me fâche je le puni et je le bat et oui je bat mon fils une horreur je suis consciente mais après c’est le calme plat; au moment ou le fessée ou la gifle va partir je le regrette déjà mais c’est trop tard, je suis un monstre moi aussi et si c’était de ma faute, non c’est de ma faute, c’est moi qui suis responsable de cette état de chose.

Enfin, encore, il entre en primaire cela va aller mieux cela doit aller mieux…

Premier devoir, je m’exerce au calme et à la patience… 4 jours et puis devant son je m’en foustime évident j’explose, je redoute ces devoirs qui nous empoisonnent Paul et moi je les Hais.

Pourtant avec l’homme cela marche à merveille, c’est moi qui suis trop perfectionniste me dit-il…

Alors c’est bien vrai je suis folle et c’est de ma faute.

Première réunion de parents, j’en ressort en larmes effondrée, mon fils m’aime cela est d’une évidence certaine moi aussi, mais il me manipule?!…

L’instit prend rendez-vous avec le psy de l’école, nous sommes tout les deux en danger de morts d’amour me dit-elle, quelle belle image qui me fait froid dans le dos et de nouveau questions; Suis-je une bonne mère, est-ce que j’aime vraiment ce petit bout d’homme( je lui fait tout le temps des reproches cela n’est pas normal) suis-je folle, oui certainement,

L’homme lui regarde cela de loin tout ces psy-machin c’est de la foutaise, Paul est normal le problème vient de moi et TCM.

Aucun diagnostique n’est posé, Paul est envoyer chez un psychométricien, 2 x par semaines et cela pendant 18 mois après nous trouvons que cela commence à stagner et nous arrêtons avec son approbation ces rendez-vous, arrive la fin de l’année scolaire, enfin elle fut pénible pour tous, prof, directeur,nous mais surtout Paul qui à fait une grosse déprime, je suis nul, con, bête, personne ne m’aime, pourquoi tu m’a fait naître, je veux mourir choc… Mon Dieu mon fils ne va pas bien et j’en suis la seule responsable, je voudrais le prendre dans mes bras le serrer très fort et lui crier tout cette amour que j’éprouve pour lui, prendre à ma charge tous ces problèmes, un enfant c’est fait pour être insouciant, heureux et lui c’est tout le contraire, et au lieu de cela je le secoue encore, allez arrête tes bêtises et va jouer, TCM, encore elle, ne m’a jamais pris dans ces bras ne m’a jamais dit qu’elle m’aimait, je suis pudique et je n’ose pas de trop grande démonstration qui d’ailleurs ne sont pas bien accueilli par Paul, arrête je ne suis pas un bébé et tu n’est pas mon amoureuse, alors comme une gourde au lieu de persévérer, je bloque et je m’en prend à lui…

J’en parle quand même au doc qui le suit, il pleure pour un oui, pour un non, c’est là que le verdict tombe, il fait une déprime >> médicament durant 6 mois, je ne pense pas que cela ai réellement servi à grand chose.

Mais l’année scolaire c’est bien terminée contre toute attente résultat merveilleux, entente avec les autres en nette progression, il fait beau, les oiseaux chantent et Paul fait sa première communion.

Départ au camps, bof…

Retour du camps bof…

Rentrée des classes… la cata….

ON remets le couvert, Paul est indiscipliné,il n’écoute pas ne fais rien en classe et trop expansif, dérange les autres qui ne veulent pas jouer avec lui,trop brusque , méchant, pas sympa, sauf quand il donne, achète plutôt, des bonbons, flippo,….., alors j’entends le mot copain….

Et toujours ce profond désespoir qu’il traîne derrière lui et moi aussi.

On lui trouve encore une tare il est dyscalculique ???? tiens c’est nouveau>>>logopède, mais cela l’aide-t-il vraiment, nous ne voyons aucune différences dans ces résultat en calcul, il rame toujours ne retient rien, oublie tout…

Qui peut m’aider, qui va l’aider, j’en suis incapable le preuve, que va-t-on devenir… et en plus maintenant l’homme commence aussi à déprimer c’est le bouquet…

C’est le soir de Noël, après le messe de minuit à 18 heures, les tradition se perdent, l’homme part travailler, c’est bonjour pour nous, ah! oui j’ai oublié de vous le dire nous sommes chauffeurs de taxis tout les deux, j’ai recommencer à travailler, enfin, quand Paul est entré en primaire, nous sommes tous en pleine déprime rien ne va en en a marre.

On se fait un petit dîner en amoureux Paul et moi, pizza et glace au chocolat, il n’y à rien à la télé, les cadeaux doivent attendre demain chez mes beaux-parents, 22 heures on téléphone à Bilou, l’homme, joyeux Noël, on à tout les trois de larmes dans la voix, brosser les dents au lit bonne nuit mon chéri, fait de beau rêve, oh! oui mon amour fait de merveilleux rêves, et voilà je me retrouve seule dans le calme angoissant de cette nuit.

L’ordinateur est allumé, je surfe, j’oublie mes problèmes, je cherche des sites pour mon bonhomme et …. tiens un truc sur l’hyperactivité, on à déjà prononcé ce mot devant moi, mais ou et quand, à quelle occasion et la paf… je me reprend tout en pleine figure, la machine se met en branle à toute vitesse et pendant que cette stupide machine est en attente du site je me retourne et ouvre le classeur: « DOSSIER MÉDICALE PAUL » et je cherche fébrilement le document ou j’ai lu ce termes, je le trouve enfin sur la fiche médicale scolaire d’il y a trois ans,

état générale excellent

hyperactif ????

Les S…. ils s’en doutaient mais n’ont pas relever la chose et puis plus rien les années suivantes

TSing,Tsing cette bête machine à enfin trouver ce site et là horreur ou bonheur je ne sais pas encore, je découvre ce que je vis avec Paul, ce que subit Paul et c’est la révélation enfin je ne suis pas folle, oui mon bonhomme à un problème et oh, merveille il n’est pas le seul pendant tout le restant de la nuit je vais parcourir le site et tout les liens je fais objectivement, froidement le test et enfin je comprend ce que subit mon bouchon depuis 9 longues années.

Pour la première fois depuis 9 ans j’entrevoie enfin une lueur au bout du tunnel.

Le lendemain j’en parle à Paul et je découvre une nouveau petit garçon et puis à l’homme qui rentre mort de fatigue et qui écoute d’une oreille comme toujours enfin je le pense car non il à bien enregistrer la preuve on en reparle le jour même, il pose des questions pertinentes et il à même été visité ce site.

Nous avons rendez-vous avec un médecin spécialiste renseigné par l’association.

la suite dans quelque temps….

Mais à part tout cela la vie est belle et tout va presque bien du moins nous voulons y croire la preuve aujourd’hui mon bonhomme m’a fait un gros bisous et je l’ai pris dans mes bras…

Copyright © TDA/H Belgique asbl – http://www.tdah.be – All Rights Reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s